Franz Von Suppè et l'opérette viennoise à l'ère du libéralisme (1860-1880)

par José Munoz

Thèse de doctorat en Langues et littératures étrangères

Sous la direction de Françoise Lartillot et de Béatrice Fleury.

Le président du jury était Frank Wilhelm.

Le jury était composé de Béatrice Fleury, Helga Meise, Herbert Schneider, Jacques Walter.


  • Résumé

    Au travers du processus de sécularisation auquel ont contribué les philosophes de la Frühaufilarung, l'espace éthique et politique du théâtre bourgeois se développe progressivement. Une nouvelle classe, à savoir la bourgeoisie montante de la seconde moitié du XVIIIe siècle, réclame ses propres divertissements. Le libéralisme et l'opérette viennoise, notamment son créateur Franz von Suppk représentent le cadre des investigations de cette thèse. La première partie de la thèse décrit les formes musicales et théâtrales antérieures à l'opérette et établit l'élaboration de concepts idéologiques et esthétiques en rapport avec la naissance du libéralisme et ses répercussions dans le théâtre et la musique. En effet, le libéralisme autrichien (1860-1879) exerce une influence sur les mentalités et les arts. L'opérette est peut-être la manifestation la plus exemplaire de ce transfert. La seconde partie de la thèse se focalise sur l'analyse sociopolitique et musicale de deux opérettes de Franz von Suppè, considéré comme le père de l'opérette viennoise classique : Die schone Galathee (1865), Boccaccio (1879). Les théories politiques et économiques du libéralisme, ainsi que ses déviations afférentes forment le cadre dans lequel s'inscrit l'avènement de l'opérette viennoise, expression musicale et théâtrale de la bourgeoisie émergente. L'interaction entre opérette et société est au centre de la discussion. Les axes de la réflexion sont les rôles fédérateur et socialisateur de l'opérette viennoise au sein de la polis, l'émancipation des femmes, l'antisémitisme, l'anticléricalisme, entre autres thèmes

  • Titre traduit

    Franz von Suppè and the viennese operetta during liberalism (1860-1880)


  • Résumé

    Through the process of secularization which the philosophers of the Frühaufklarung have contributed to, the ethical and political area of middle-class theatre progressively develops. A new class, that's to Say, the rising middle class in the second half of the 18th century, calls for its own amusements. Liberalism and Viennese operetta, especially its creator Franz von Suppè represent the context of the investigations of this thesis. The first part of the thesis describes the musical and theatrical forms pnor to operetta and sets up the elaboration of ideological and aesthetic concepts with derence to the birth of Liberalism and its repercussions upon theatre and music. indead, the Austnan liberalism (1860-1879) exerts an influence on mentalities and arts. Maybe operetta is the most characteristic manifestation of this transfer. The second part of the thesis deals with the sociopoliticai and musical analysis of two operettas from Franz von Suppè who is considered to be the father of the classical Viennese operetta : Die schöne Galathee (1865), Boccaccio (1879). Political and economic theuries of Liberalism, as well as its deviations form the background in which the advent of the Viennese operetta takes place, musical and theatrical expression of the rising middle class. The main lines of reflection are the federating and socializing roles of the Viennese operetta in the midst -of the city, women's emancipation, anti-Semitism, anticlericalism, arnong other themes


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.