La production d'indicateurs de gestion : trois études de cas en management public

par Denis Choffel

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de François Meyssonnier.

Le président du jury était Henri Zimnovitch.

Le jury était composé de François Meyssonnier, Dominique Bessire, Thierry Nobre.


  • Résumé

    Depuis la décentralisation de 1982, suivie de la Loi Organique, relative aux Lois de Finance (L.O.L.F.), les administrations d'Etat et les organisations publiques ont beaucoup évolué. Ce nouveau contexte a un impact sur le contrôle de gestion des organisations publiques, qui se traduit par la mise en œuvre de nouveaux instruments. Notre recherche porte, grâce aux enseignements tirés de nos 3 études de terrain en Management Public, sur la production d'indicateurs (conception d'une démarche pertinente, architecture, construction et articulation des indicateurs, et enfin sur leurs exploitations et leurs actualisations). Le premier apport de cette thèse est donc d'ordre pratique, car grâce à ces préconisations portant sur les moments clefs de la démarche de construction et de mise en place des indicateurs cela va permettre d'apporter un "savoir actionnable" aux professionnels. Le second apport est d'ordre méthodologique, car la combinaison des différentes approches (2 recherches-actions, 1 observation participante, une analyse quantitative), a renforcé la validité de notre recherche. De plus, notre démarche a eu une dimension exploratoire, car elle a permis de faire un état de lieux en matière de contrôle de gestion tant au niveau d'organisations spécifiques, qu'au niveau des pratiques et jeux d'acteurs. Enfin, sur un plan conceptuel, nous montrons comment l'on peut articuler, au sein d'un même processus de modélisation des activités, des mesures relevant d'une vision partagée et des mesures plus objectives, car c'est l'articulation de ces deux types de mesure qui va renforcer la pertinence du système mis en place et gagner l'adhésion des acteurs du terrain

  • Titre traduit

    Indicators production in management : three study cases in public management


  • Résumé

    The State administrations and the public organisations in France have deeply evolved since the decentralisation of 1982 followed by the "Loi Organique" relative to the “Lois de Finance LOLF”. One impact of this emergent context on the management control takes the form of new management tools applied in the public organisations. This dissertation draws lessons on the production of indicators (the conception and architecture of a pertinent approach, the construction of different indicators and the articulation among them, and finally the exploitation and the updating of these indicators) based on three field studies conducted in public managements. The first contribution of this study is practical. The results and recommendations concerning the crucial periods of the construction and the application of indicators provide actionable knowledge to the concerned professionals. Secondly, a methodological contribution may be highlighted as multi-methods have been used (two action-researches, one participant observation, and one quantitative analysis). The combination of these different approaches reinforces the validity of the results. Moreover, this study draws up a literature review on the management control related to specific form of organisations and on the level of practices and different actors. Finally, the study shows how to articulate, for the same process of activities modelling, between measurements related to shared vision and more objective measurements. It is the articulation of these two types of measurements which strengthens the applied system and assures the adhesion of the field actors

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (236 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 152-159

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.