La douleur, entre nociception et souffrance : enjeux épistémiologiques, philosophiques et éthiques

par Jean-Claude Fondras

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Dominique Folscheid.

Soutenue en 2007

à l'Université de Marne-la-Vallée .


  • Résumé

    L’étude de la douleur recouvre à la fois la nociception physiologique, la sémiologie clinique et la souffrance vécue. À partir d’un questionnement épistémologique sur le savoir médical nous étudierons la position exemplaire tenue par la douleur dans le problème corps-esprit et en phénoménologie, avant de rechercher comment la tradition philosophique lui a fait face, en prônant diverses attitudes d’évitement, d’affrontement, de sublimation ou de dépassement. Ces sagesses sans médecine semblent remplacées aujourd’hui par une médecine sans sagesse qui soulève diverses questions relatives à son objet et à sa finalité : empathie et évaluation, durée et chronicité, éthique des décisions médicales, division du travail entre disciplines, faux-sens sur la douleur et la souffrance. En discernant les présupposés et les pièges du dolorisme et de l’algophobie, nous serons conduits à approfondir les enjeux de l’articulation et des limites entre la démarche médicale et l’approche philosophique

  • Titre traduit

    Pain, between nociception and suffering : epitemological, philosophical and ethical problems


  • Résumé

    The study of pain relates into many different fields : physiology of nociception, clinical semiology and suffering. Starting from an epistemological questioning on the medical knowledge we will study the exemplary position held by pain in the bodymind problem and in phenomenology. Then, we will research how the philosophical tradition face with pain, by preaching various attitudes of avoidance, confrontation, sublimation or surpassing. These wisdoms without medicine seems replaced today by a medicine without wisdom, which raises various questions on its object and finality : empathy and evaluation, duration and chronicity, ethics and medical decisions, division of the labour between disciplines, misinterpretation on pain and suffering. While distinguishing presupposition and traps of dolorism and algophobia, we will look further into the problems of relationships and limits between medical and philosophical attitudes

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (332 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 311-325 (248 réf.). Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 2007 FON 0339
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.