L' influence des représentations sociales sur la prise de la décision : illustration par la carte cognitive du dirigeant marocain

par Nacer Gourmat

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Ahmed Silem.

Soutenue en 2007

à Lyon 3 .


  • Résumé

    En définissant les représentations comme un mode cognitif de détermination de conduites sociales plutôt que d'actions, elles permettent de considérer une situation décisionnelle comme contrainte par une structure de rapports sociaux et par les conduites d'autres individus. Le sujet y est alors conçu comme un « acteur connaissant », c'est-à-dire qui dispose de capacités cognitives pour construire une conduite sociale adaptée à la situation, et de compétences stratégiques pour gérer l'interaction (et sa dynamique) qui se développe entre les auteurs de l'activité décisionnelle. Le décideur construit reconstruit continuellement la re������alité du monde qui l'entoure tout au long de son processus de perception et d'interprétation des informations nouvelles et ainsi leur intégration dans de nouveaux schèmes cognitifs donnant lieu à des décisions et actions managériales. Dans un contexte de complexité environnementale, nous sommes amenés à nous interroger : Comment font les dirigeants pour "stabiliser" leurs représentations dans un environnement à évolution rapide et incertaine ? Comment arrivent-ils à élaborer et à entretenir la cohérence de leurs discours stratégiques dans un environnement de plus en plus mouvant ? Comment survivent-ils aux conflits et aux crises qui perturbent de manière brutale leurs schémas mentaux et leurs concepts d'analyse ? Bref, comment formulent-ils les problèmes complexes et se repèrent-ils dans la complexité du réel ?

  • Titre traduit

    The influence of social representations on decision making process : illustration by the cognitive map of Moroccan Leader


  • Résumé

    By defining the representations as a cognitive mode of determination of social behaviours rather than actions, they allow to consider a decision-making situation as constraint by a structure of social connections and by behaviors of the other individuals. The subject is conceived there then as a "knowing actor": having cognitive capacities to build a social behaviour adapted to the situation, and strategic skills to manage the interaction (and its dynamics) who develops between the authors of the decision-making activity. The decision-maker builds rebuilds constantly the reality of the world surrounding him throughout the process of perception and interpretation of the new information and so, their integration in new cognitive schemas giving place to decisions and managerial actions In a context of environmental complexity, we are brought to wonder: how make the leaders "to stabilize" their representations in an environment with fast and uncertain evolution? How do they manage to elaborate and to maintain the coherence of their strategic speeches in a more and more unstable environment? How do they survive the conflicts and the crises which perturb in a rough way their mental plans and their concepts of analysis? In brief, how do they formulate the complex problems and do find a way in the complexity of the reality?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (424 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 352-399

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 07/LYO3/3037
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.