Un système d'aide à la modélisation des connaissances en géotechnique

par Nicolas Faure

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Danielle Boulanger.

Soutenue en 2007

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Ce travail de recherche s'intéresse à la conception et la réalisation d'un prototype d'outil collaboratif de représentation et gestion des connaissances pour la géotechnique, entendue comme l'interaction d'un construit et d'un sol. Après l'identification des spécificités qui font de la géotechnique un domaine dont les connaissances peuvent être malaisées à représenter, on présente diverses approches de définition et de représentation de la connaissance, et on s'oriente vers une approche ontologique, plus adaptée à l'extraction des connaissances à partir de documents via sa dimension terminologique. S'ensuit une réflexion sur la manière dont la conceptualisation d'un domaine peut être abordée, à l'aide des triangles de la signification issus de divers modèles, ce qui conduit à une approche plus spécifiquement centrée sur une contextualisation des concepts issus d'une extraction semi-automatique des termes correspondants à partir des documents d'origine. A cette fin, on s'appuie sur une méthode de représentation du discours pour proposer un composant de connaissance, le granule de connaissance, qui autorise la représentation d'un fragment de texte et de la connaissance qu'il véhicule. Ce composant est destiné à être stocké et agrégé à d'autres composants en vue d'élargir le contexte et former une modélisation adaptée aux besoins de l'utilisateur. La présentation de la réalisation du prototype, en diverses étapes, vient clore ce document


  • Résumé

    This research work deals with the conception and the realisation of a computer tool prototype, destined to allow representation and use of geotechnical knowledge ; seen as the interaction between the ground and a building. Geotechnical knowledge and its specificities are first detailed, then various ways of knowledge representation are exarnined at the light of said specificities. Ontological representation is favoured for its terminological dimension, adapted to the fact that geotechnical knowledge is to be extracted from documents. An analysis of the way a domain conceptualization can be built is then proposed, which leads to the conclusion that concepts extracted from documents should be contextualized. To this end, we use a knowledge component, designed after a discourse representation theory. This component can be stocked and aggregated to other components in order to allow the user to build a useful model. Presentation of the prototype ends the document.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (151 p.-[14] p. de pl..-1 dépl.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 143-151

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.