Il était une "foi" à Belfast (Irlande du Nord) : Pentecôte (1987) et Après Pâques (1994) : expression du sentiment religieux dans deux œuvres dramatiques de Stewart Parker (1941-1988) & Anne Devlin (1951-)

par Virginie Privas

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Richard Deutsch.

Soutenue en 2007

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Une définition des termes « catholicisme » et « protestantisme » ouvrira ce travail de recherches afin de pouvoir comprendre la dimension religieuse de la question nord-irlandaise. Il sera possible de constater à quel point Stewart Parker (1941-1988) et Anne Devlin (1951-), dramaturges belfastois, considèrent que les habitants de la Province peuvent manquer de repères en matière de religion. Les auteurs se tournent alors vers la Bible, recueil de textes sacrés qui leur offre une stabilité religieuse sûre. Aussi, une deuxième partie montrera combien leurs pièces de théâtre, Pentecôte (1987) et Après Pâques (1994), regorgent d'allusions et d'épisodes bibliques. Néanmoins, il apparaîtra bien vite que ces récits et paraboles testamentaires sont transposés à la situation de l'Irlande du Nord. En vidant ainsi de leurs contenus les mythes chrétiens, les dramaturges offriront au religieux de servir ce réel qu'ils jugent discordant. Cette scission de la société ulstérienne donnera lieu, dans les deux oeuvres, à une fragmentation profonde, illustration ultime de la crise que la Province traverse. Après avoir déconstruit ce monde qui les entoure, les deux auteurs prennent en charge de le reconstruire pour redéfinir l'identité nord-irlandaise. Plus que la religion, l'homme sera blâmé pour avoir engendré cet état de guerre, auquel il devra remédier.


  • Résumé

    This dissertation will open on the definitions of the notions "Catholicism" and "Protestantism" so as to help better understand the religious dimension of the Northern-Irish question. It will be then possible to realize to what extent Stewart Parker (1941-1988) and Anne Devlin (1951-), two playwrights from Belfast, think the Ulster inhabitants lack any reference points when it comes to religion. Therefore, Parker and Devlin resort to the Bible, the collection of sacred texts that enables them to start again with some religious stability. A second part will show how much their plays, Pentecost (1987) and Afer Easter (1994), are infused with biblical imagery and episodes. Nevertheless, it will soon appear that these stories and parables, extracted from the Old and the New Testaments, are adapted to the Ulster situation. By emptying Christian-myths out of their contents, both playwrights will enable religion to serve this reality they vie; as disharmonious. This division that splits Ulster society will trigger off a deeper sense of fragmentation. This is how the crisis the Province is going through will be illustrated in both plays. After deconstructing the environment that surrounds them, Parker and Devlin take the responsibility of reconstructing it so as to re-define the Northern-Irish identity. More than religion, man is blamed for engendering this state of war; ultimately, it will be left to him to find a solution.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (473 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 443- 465 p. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.