L' expérience ouvrière de Simone Weil : la philosophie au travail

par Nadia Taïbi

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Jacques Wunenburger.

Soutenue en 2007

à Lyon 3 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    The factory worker's experiment of Simone Weil : the philosophy at work


  • Résumé

    Lorsque Simone Weil est embauchée chez Alsthom en décembre 1934, son engagement politique n'est pas étranger à sa décision cependant c'est en tant que philosophe qu'elle se rend à l'usine. A ce titre, elle questionne non pas l'exploitation des ouvriers mais, l'oppression qui la supporte. Le plus opprimant à l'usine est l'inversion constante des moyens et des fins par lequel les hommes se trouvent au service des machines. L'usine forme un espace utopique où la rationalisation nie toute forme de représentation personnelle de l'effort accompli. Simone Weil dévoile l'usine comme un lieu du prestige où les effets sont détachés des causes, comme par magie. A mesure que la rationalisation s'impose comme division du travail en tâches simples les choses se complexifient pour l'ouvrier. Simone Weil dira ainsi que « l'aventure de Descartes a mal tournée ». Elle entre à l'usine en pensant rencontrer le réel et le découvre comme fiction. La réflexion sur l'usine porte sur sa structure déréalisante, elle renvoie à une certaine conception de la science et de la technique où s'imposent des signes. Simone Weil met l'accent sur ce qui en résulte une organisation bureaucratique, totalitaire. L'ouvrier figure le sans droit celui qui n'a plus que sa vie à marchander. Ainsi, le questionnement de Simone Weil, en lui permettant de mettre à mal les différentes idéologies censées recouvrir la question de la condition ouvrière, répond au problème urgent pour tout philosophe d'expérimenter ce que signifie penser.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par L'Harmattan à Paris

La philosophie au travail : l'expérience ouvrière de Simone Weil


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (395 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 384-393

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par L'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : La philosophie au travail : l'expérience ouvrière de Simone Weil
  • Dans la collection : Ouverture philosophique
  • Détails : 1 vol. (267 p.)
  • ISBN : 978-2-296-09592-2
  • Annexes : Bibliographie p. 261-265. Notes bibliographiques. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.