De la cybernétique aux sciences de la cognition

par Mohsen Bayatani

Thèse de doctorat en Philosophie. Histoire des sciences

Sous la direction de Daniel Parrochia.

Soutenue en 2007

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Contrairement à ce qui est souvent dit, les sciences cognitives ne sont que secondairement liées à l'essor extraordinaire et récent de l'informatique. Elles trouvent leur origine dans le mouvement cybernétique, né aux Etats-Unis dans les années 1940. L'objectif initial de ce mouvement était d'édifier une science générale du cerveau et fonder une neurologie de l'esprit. En 1956, il atteint son objectif en créant les sciences cognitives qui constituent désormais les nouvelles sciences du cerveau. Dans ce travail, nous avons insisté sur le fait que dans les systèmes vivants, la « vie de relation » est associée à la « vie affective », ce qui permet aux vivants d'identifier et de reconnaître les objets réels à travers les sentiments qu'ils produisent en lui, d'où les avantages adaptatifs que la cognition consciente apporte à l'organisme. Par conséquent, contrairement à la représentation symbolique utilisée dans les machines informatiques, la représentation consciente a une dimension affective. Autrement dit, la pensée n'est pas un simple calcul et on ne peut pas réduire l'esprit à un petit nombre d'opérations logiques. Ensuite, nous avons visé à cerner les implications philosophiques de l'analyse cybernétique du système vivant. Ici, l'être vivant est considéré comme un système de communication dans ses rapports avec le milieu et les autres organismes. Dès lors, les phénomènes vitaux, tels que la pensée et l'intelligence s'expliquent en termes cybernétiques et à travers la transmission de l'information sensorielle dans les circuits neuronaux. Ainsi, une nouvelle conception du vivant et de la vie s'installe et s'oppose à celle des philosophes traditionnels.

  • Titre traduit

    From cybernetic to cognitive sciences


  • Résumé

    Contrary to what has often been said, cognitive sciences are only secondarily linked to the recent amazing boom of computer technology. They first appeared in the United States along with the cybernetic movement in the 40's. The main objective of this movement was to create a general science of the brain and to build a mind neurology. It finally reaches its goal in 1956 by creating the cognitive sciences, which account for the new brain sciences. In this essay we have highlighted the fact that in living systems, the “relation life” is associated with the “emotional life” which allows the living to identify and recognize real objects through the feelings they generate, hence the adaptative advantages conscient cognition brings to the organism. Therefore contrary to symbolic representation used in computers, conscient representation has a emotional dimension. That is to say that the human thought is not a simple calculation and that the mind cannot be reduced to a small number of logical operations. Then we tried to close in on the philosophical implications of the cybernetic analysis of the living system. Here the living being is considered as a system of communication in its relationship whit the environment and the other organisms. Therefore, the vital phenomenons, such as thought and intelligence are explained cyberneticaly and through the transmission of the sensory information in the neural circuits. Thereby, a new conception of the living and of life is installing and opposes itself to traditional philosophers.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par Atelier National de Reproduction des Thèses à Lille

De la cybernétique aux sciences de la cognition


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (357-[8] p.)
  • Annexes : 8 p. de bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GF 00248
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par Atelier National de Reproduction des Thèses à Lille

Informations

  • Sous le titre : De la cybernétique aux sciences de la cognition
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (357 p., [8] p.)
  • ISBN : 978-2-7295-7023-1
  • Annexes : Bibliogr. [8] p.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?