The role of market uncertainty in infrastructure projects : a theoretical analysis

par Daniel Danau

Thèse de doctorat en Sciences économiques. Économie des transports

Sous la direction de Alain Bonnafous.

Soutenue en 2007

à Lyon 2 .


  • Résumé

    La thèse traite des principales problématiques économiques liées aux décisions de financement des infrastructures de transport. Tout d'abord, nous montrons que l'option d’investissement intègre à l'optimum une autre option, celle d'une exploitation variable du service, élement souvent absent dans la littérature relative à la valeur réelle d'options. Sur cette base, nous trouvons que la valeur économique de l'attente peut être diminuée par rapport au modèle standard, et peut être d'autant plus dans la situation où la demande est plus inélastique. Ensuite, nous montrons que dans un marché où la demande est aléatoire, l'efficacité d'un partenarial public privé est établie si le partenaire public contrôle la structure du capital privé. Nous trouvons que le levier financier de la firme doit être suffisamment faible, spécialement quand des problèmes de hasard moral existent dans l'activité. Finalement, nous montrons que les participants dans une enchère pour un contract de franchise de monopole augmentent leur participation quand ils attendent une renégociation. Ainsi, les participations augmentent avec l'incertitude de la demande, ce qui a in fine un effet négatif sur l'efficacité sociale. Notre résultat montre que le mécanisme standard d'enchère doit être amélioré, afin d'augmenter l'efficacité des partenariats public privés.


  • Résumé

    The dissertation explores the main economic issues that arise in investment decisions in financing transportation infrastructure. We show firstly that the option to invest incorporates at optimum the option to scale dynamically the operation within the installed facility, an issue neglected by the majority of real option studies. As result, we find that the value of waiting can be dramatically lower with respect to the case of the standard real options model. Moreover, the value of waiting is also lower in a market where the demand is inelastic. Secondly, we show that in presence of market risk in public-private partnerships for investment and operation, the public partner should control for the capital structure of the firm, in order to achieve efficiency. We find that the firm undertaking the project should not be highly leveraged, especially when moral hazard problems exist in the activity. Finally, we show that in auctioning for monopoly franchising contracts, firms are more aggressive when they expect renegotiation. Moreover, bids are higher when the uncertainty is higher, with negative effect on social inefficiency. Our result suggests that there is room for mechanism redesign of the standard auction.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (204-25 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 180-185.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.