La Terminologie arabe de la greffe d'organes : fonctionnement discursif et relations intra- et inter-termes

par Tatiana El-Khoury

Thèse de doctorat en Lexicologie et terminologie multilingues

Sous la direction de Hassan Hamzé.

Soutenue en 2007

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Ce travail se propose d’étudier le fonctionnement des termes arabes de la greffe d’organes. Notre questionnement du sujet est axé sur les modes d’expression et de conceptualisation, à travers les relations intra- et inter- termes, au sein d’un large corpus de textes médicaux. La description du fonctionnement est primordiale pour toute application terminologique représentant les connaissances médicales de type « ontologies » ou « cartes conceptuelles ». Elle ne doit pas favoriser un type de relations au détriment d’un autre car cela risque d’occulter la réalisation multidimensionnelle du terme qui se construit sur les deux plans interne (intra) et externe (inter). Tout au long de cette recherche, nous tentons donc de réfléchir sur les données fournies par le discours médical arabe de la greffe d’organes et d’examiner, sur les deux plans intra-termes et inter-termes, les différents niveaux sémantique et morphosyntaxique en ayant à l’esprit quatre éléments saillants : les unités terminologiques à expansion adjectivale, les unités terminologiques à expansion annective, la métaphore et l’emprunt. Le choix des éléments traités dans ce travail n’est ni aléatoire ni arbitraire ; il a été décidé au vu des données lexicométriques et textométriques obtenues sur le corpus de cette étude. Quant à la démarche, elle est descriptiviste et inductive de nature bottom-up, c’est-à-dire qu’elle part de l’observation et de l’acquisition des connaissances diffusées dans les textes, pour établir des classifications en vue du travail de représentation conceptuelle et de la généralisation des conclusions.

  • Titre traduit

    Arabic terminology of organ transplant : Discursive function and intra- and inter-term relations


  • Résumé

    This research work aims at studying the functioning of Arabic terms related to organ transplant. Our main interest is tackling expression and conceptualization modes through intra-and inter-term relations set within a large corpus of medical texts. Describing how terms work is essential for any terminological application representing medical knowledge in an ontological setting. This description must not favor one type of relation over another as this would cast a shadow over the multidimensional term realization which is built on both internal and external levels. Hence, we try to reflect, throughout this study, on the data provided by the Arabic medical discourse of organ transplant and to examine, on inter- and intra- term levels, various semantic and morpho-syntactic elements while focusing on four important issues: terminological units with adjectival extensions, terminological units with annective extensions, metaphors and loanwords. The choice of the issues covered in this work is neither random nor arbitrary: it was made based upon the lexicometric and textometric data obtained from the corpus of this study. As for the approach, it is a bottom-up inductive description, i. E. It starts with observing and extracting knowledge from the texts in order to establish classifications as a first step towards representing concepts and generalizing conclusions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : Bibliogr. p. 483-544. Annexes et Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.