Phonologie et morphosyntaxe du Dzùùngoo de Samogohiri

par Paul Solomiac

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Denis Creissels.

Soutenue en 2007

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Langue parlée par moins de 20000 locuteurs près de la frontière ouest du Burkina Faso, le dzùùngoo, appelé aussi samogho, est une langue mandé nord ouest, de la grande famille Niger-Congo. Cette langue n'a jusqu'à présent fait l'objet d'aucune description. Aussi, notre travail, reposant sur des données lexicales, textuelles et audio, recueillies sur plusieurs années dans la ville de Samogohiri, se propose-t-il de fournir à la communauté scientifique une base descriptive à l'établissement d'un dictionnaire bilingue dzùùngoo – français qui devrait faire justice à la richesse du patrimoine culturel mondial que représente cette langue menacée de disparition. La problématique de départ de ce travail est donc lexicale. La structure interne du lexème est exposée dans la description phonologique dans laquelle sont développés l'inventaire des phonèmes (chapitre 3), la structure syllabique des mots (chapitres 2, 4 et 5), et leur structure tonale (chapitre 6). La description morphosyntaxique s'emploie principalement à définir et délimiter les différentes catégories grammaticales de mots auxquelles chaque item du lexique appartient (chapitre 9). L'organisation syntaxique des mots dans la phrase est ensuite considérée dans la présentation des différentes opérations morphosyntaxiques nominales (chapitre 10) et verbales (chapitre 11) ainsi que des différentes structures de prédication, non verbale (chapitre 12), et verbale (chapitre 13), et des structures marquées (chapitre 14) et structures complexes (chapitre 15). Dans une approche typologique et fonctionnelle, ce travail tente de placer la morphosyntaxe du dzùùngoo dans une perspective globale de la linguistique mandéisante.

  • Titre traduit

    Phonology and Morphosyntax of the Dzùùngoo Language of Samogohiri


  • Résumé

    Spoken by less than 20,000 speakers living by the Malian border of Burkina Faso, Dzùùngoo (also called Samogho) is a North West Mande language of the Niger Congo family. This language has not yet been the object of a detailed linguistic description. Thus, based on extensive lexical, textual and audio data recorded in Samogohiri over a period of 20 years, we propose to provide the scientific community a descriptive foundation for the future development of a bilingual Dzùùngoo – French dictionary that should acknowledge the world cultural heritage that this endangered language represents. The initial issues for this work are therefore lexical. The internal structure of the lexeme is outlined in the phonological description where the inventory of phonemes (Chapter 3), the syllabic structure of the word (Chapters 2, 4 & 5) and its tonal structure (Chapter 6) are developed. The morphosyntactic description as such mainly focuses on defining and establishing the different grammatical categories to which every lexical item belongs (Chapter 9). The syntactic organization of the sentence is then considered in the presentation of the different nominal (Chapter 10) and verbal (Chapter 11) operations, as well as different predication structures, non verbal (Chapter 12) and verbal (Chapter 13), marked structures (Chapter 14) and complex structures (Chapter 15). Using a typological and functional approach, this description is an attempt to put Dzùùngoo morphosyntax in the global perspective of mande linguistics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (608 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 603-608. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.