Influence de la connotation émotionnelle des informations à partir de textes naturels : étude du cours temporel de la représentation

par Angélique Ducreux-Fournier

Thèse de doctorat en Psychologie cognitive

Sous la direction de Isabelle Tapiero.

Soutenue en 2007

à Lyon 2 .


  • Résumé

    L’objectif principal de ce travail est de montrer que l’émotion fait partie intégrante du processus de compréhension et qu’elle influence la représentation mentale construite par les lecteurs en tenant compte du décours temporel. L’émotion est manipulée d’une part à travers les caractéristiques textuelles telle que la valence émotionnelle (positive vs négative) de l’information ou la force émotionnelle des concepts utilisés, d’autre part, à travers les caractéristiques du lecteur par un procédé d’induction émotionnelle utilisant des illustrations. Deux séries d’expe��riences ont été menées et portent sur des textes naturels issus d’articles journalistiques. La première série utilise un texte dont la valence thématique est plutôt négative « Le naufrage du pétrolier Erika » alors que la seconde série d’expériences utilise un texte qui permet d’activer à la fois des éléments positifs et négatifs dans la représentation du lecteur « Les courses en solitaire». Les principales données que nous avons observées à travers la réalisation d’expérimentations ont montré la nécessité de prendre en considération la connotation émotionnelle de l’information. Tout d’abord, l’état émotionnel de l’individu suite à la présentation d’illustrations intervient sur l’intégration des informations en fonction du type de textes utilisés. Ensuite, la connotation émotionnelle (positive vs négative) des informations macrostructurales (i. E importantes) utilisées dans un texte ne permet pas la même accessibilité à l’information textuelle. Enfin, l’intensité affective (forte vs faible) des concepts utilisés au sein de ce type d’information (positive vs négative) module l’intégration des informations textuelles.


  • Résumé

    The main goal of this study is to show that emotion is an integral part of the comprehension process and influence the temporal course of the reader’s mental representation. On the one hand, the emotion is analyzed through the textual caracteristics such as emotional valence (positive or negative) of the information or the emotional strength of the concepts used, on the other hand, through the reader’s caracteristics by an emotional induction using illustrations. Two sets of experiments were conducted on natural text extracted from newspaper articles. The first set use a text in which thematic valence is rather negative "the oil slick of the tanker Erika" wheareas the second set of experiments uses a text with both positive and negative elements "boat races" in reader’s representation. The main results that we have obtained through the experiments have demonstrated the necessity to take into account the emotional connotation of information. First, the emotional state of the subject after the presentation of illustrations plays a part in the integration of information according to the kind of texts used. Then, the positive or negative emotional macrostructural information (important information) does not allow the same accessibility to textual information. Finally, the emotional intensity of the concepts (high or low emotional strength) contained in emotional macrostructure (positive vs negative) modulates the integration of textual information.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (232 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 194-204

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.