La Néolithisation de la Syrie du Nord-Ouest : l'évolution des industries lithiques à Tell Ain El-Kerkh (Bassin du Rouj, 8500-6000 Cal. BC)

par Makoto Arimura

Thèse de doctorat en Langues, histoire et civilisations des mondes anciens

Sous la direction de Olivier Aurenche.

Soutenue en 2007

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Le Proche-Orient est une des zones où le passage du mode de subsistance basé sur la chasse et la cueillette à un mode de subsistance basé sur l’agriculture et l’élevage s’est effectué sans influence extérieure. Ce passage, autrement dit la Néolithisation, est bien documenté, en particulier au Levant, la partie ouest du Proche-Orient. Cette recherche a pour but d’étudier l’évolution des industries lithiques au Levant nord pendant la Néolithisation et de comprendre le développement de la technologie de taille en liaison avec la Néolithisation. Le principal matériel lithique étudié est une série provenant des fouilles de Tell Ain el-Kerkh en Syrie du Nord-Ouest, site qui a révélé une longue occupation néolithique du 9e au 7e millénaire BC (du PPNB au Néolithique céramique). Pour atteindre l’objectif de cette recherche nous suivrons trois étapes ;1) l’analyse détaillée des industries lithiques de Tell Ain el-Kerkh dans le but de comprendre les opérations de la production lithique effectuées sur ce site ; l’évolution des industries lithiques de Kerkh au Néolithique permettra alors d’établir une base de référence pour comparer les divers sites du Levant (chapitres III) ;2) la comparaison du matériel lithique de Kerkh avec celui des sites contemporains du Levant nord aura pour but de comprendre l’évolution générale des industries lithiques pendant le Néolithique (chapitres IV et V) ; 3) on procèdera enfin à une réflexion générale sur les caractéristiques des industries lithiques associées à la Néolithisation (chapitre VI). La méthodologie adoptée pour l’analyse des industries lithiques est la reconstitution des chaînes opératoires de la production lithique. En particulier, trois aspects importants de la production lithique, acquisition des matières premières, méthode de débitage et mode de façonnage des outils, ont été examinés dans l’étude du matériel. L’étude des industries lithiques de Tell Ain el-Kerkh a pu montrer que la stratégie de production lithique pratiquée était différente selon les périodes d’occupation. Dans la période la plus ancienne (période El-Rouj 1a : 8500 BC) le débitage bipolaire laminaire, surtout avec les nucléus naviformes, a joué un rôle primordial pour la fabrication des outils divers. C’est à la période suivante, période El-Rouj 1b (7500-7000 BC), qu’un grand changement a lieu dans la production lithique. La stratégie de la production lithique de cette période est composée de trois chaînes opératoires différentes : chaque chaîne opératoire est bien distincte des autres par l’acquisition des matières premières, la technologie de taille et les types d’outils. La période suivante est le début du Néolithique céramique (période El-Rouj 2a/2b : 7000-6800 BC). Il faut remarquer qu’il n’y a pas de grande différence entre la stratégie de production lithique de cette période et celle de la période précéramique précédente (El-Rouj 1b). À la période suivante (période El-Rouj 2c vers 6500 BC) on peut reconnaître une augmentation des éclats pour le façonnage des outils. Enfin la dernière période néolithique, période El-Rouj 2d, est une époque importante pour les industries lithiques, caractérisée par la prédominance des éclats et la diminution remarquable des débitages laminaires. Nous avons comparé l’évolution des industries lithiques de Kerkh avec celle des sites contemporains du Levant nord : six sites étudiés par nous-mêmes et 29 sites analysés à partir de la bibliographie. Cela permet nous de comprendre l’évolution des industries lithiques dans tout le Levant nord du 9e au milieu du 7e millénaire BC et de caractériser chaque période et les diverses entités régionales. En outre, nous avons essayé de comprendre le changement des industries lithiques du Levant par rapport au contexte socio-économique. Enfin deux questions importantes dans le Néolithique du Levant, la diffusion de la culture PPNB et le « PPNB collapse», ont été discutées en fonction des résultats de cette recherche.

  • Titre traduit

    Neolithisation of Northwest Syria. — The Evolution of Lithic Industries at Tell Ain el-Kerkh (Rouj Basin, 8500-6000 cal. BC)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    West Asia is one of regions where transformation of hunter-gatherers into farmers happened without external influence. This transformation, Neolithisation in other word, is well documented in archaeological records, in particular in the Levant. The aim of this research is to study the evolution of lithic industries in the North Levant and to understand the development of chipped stone technology in relation to the Neolithisation. The principle material studied is a collection coming from excavations of Tell Ain el-Kerkh in Northwest Syria. In order to achieve the goal of this study, three steps were set up;1) detailed analysis of the lithic industries of Tell Ain el-Kerkh for the understanding the strategies of lithic production carried out at this site (chapter III);2) comparison of the lithic material from Kerkh with those from other contemporary sites for the understanding of the general evolution of lithic industries during the Neolithic (chapters IV and V);3) we will finally discuss several characters of lithic industries with relation with the Neolithisation (Chapter VI). The methodology used in the analysis of lithic industries is the reconstruction of chaînes opératoires of lithic production. In particular, three important aspects in the lithic production, raw material acquisition, blank production method and tool making, were examined. The study about lithic industries of Tell Ain el-Kerkh showed that lithic production strategy conducted in the site was different according to a period. In the earliest period (El-Rouj 1a period: 8500 BC), blade production using bipolar naviform cores played important role for making divers tools. In the following period (El-Rouj 1b periode: 7500-7000 BC), lithic production strategy was highly developed, which consist of three different chaînes opératoires. In the beginning of the Pottery Neolithic, El-Rouj 2a/2b periode (7000-6800 BC), there is no significant change for the lithic industry when compared with that of preceding pre-pottery period (El-Rouj 1b). Since middle phase of the Pottery Neolithic (El-Rouj 2c period: 6800-6300 BC), the increase of flakes for tool blank is observed. In the final phase of Pottery Neolithic (El-Rouj 2d period: 6300-6000 BC), the lithic industry is characterized by predominance of flakes and a considerable diminution of blades. Comparison of the result obtained from the study of lithic industries at Tell Ain el-Kerkh with other contemporary sites in the north Levant provided a perspective of general evolution of lithic industries in the north Levant from 9th to 7th millennia BC. In addition, we tried to understand the development of the lithic industries in relation to socio-economic context. In the end, two important topics in the Neolithic Levant, diffusion of the PPNB culture and the PPNB collapse, were discussed from the point of view of our results.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (462-139 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 433-446

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.