La médiation en situation de guerre en Afrique de l'Ouest : le cas de la Côte d'Ivoire

par Mouminy Camara

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Bernard Lamizet.

Soutenue en 2007

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Cette recherche part de l'idée selon laquelle la guerre constitue un moment particulier dans le discours médiatique et dans les fictions, parce qu'elle désigne l'envers du symbolique : l'innommable de la sociabilité. La représentation médiatée de la guerre en élabore les trois dimensions : la dimension réelle des actions sur le "théâtre des opérations", la dimension symbolique des représentations et la dimension imaginaire des fantasmes et des peurs que la guerre suscite. En effet, la représentation médiatée de la guerre assure un maintien minimal des identités symboliques et des représentations politiques ; elle conforte en permanence le réel de la guerre (sa violence, ses souffrances, ses destructions, ses engagements) et les représentations symboliques dont elle peut faire l'objet. La guerre interroge, de manière radicale, le sens même de l'événement, ainsi que les représentations du monde, du temps et l'espace. Les représentations identitaires et stratégiques d'acteurs et de leurs actions, les diverses facettes du politique, font de la guerre une sorte de méta-événement. L'objet de cette recherche est l'analyse de la façon dont ces trois dimensions s'illustrent dans les situations de conflit en Afrique de l'Ouest dans un corpus de médias français et de fictions littéraires africaines, qui expriment les spécificités de la guerre en Afrique et de la culture africaine de la guerre. La confrontation des journaux et des fictions permet de mieux faire apparaître la spécificité de l'un et de l'autre de ces types de discours, journal et fiction, concernant la guerre et ses figures. Notre thèse analyse la façon dont la guerre, définie ici comme violence collective, excluant toute médiation et interdisant toute représentation, fait, cependant, l'objet d'un discours médiatique et fictionnel. Il s'agit, dans cette perspective de mettre en évidence les significations des faits qui peuvent être interprétés comme fondant une sémiotique politique de la guerre en Afrique, notamment deux aspects essentiels : la violence qu'elle entraîne et la représentation du corps qui est nécessaire, et, par ailleurs, le rôle politique de la guerre- tant comme événement par ses conséquences, que comme thème d'information, par la signification qu'elle revêt dans les médias. Le corpus d'analyse est constitué, d'une part, de deux titres nationaux de la presse quotidienne française Le Monde et Libération à propos de la crise ivoirienne et d'autre part, de fictions africaines de la guerre publiées durant la dernière décennie.

  • Titre traduit

    ˜The œmedia in situations of conflict in West Africa : the case of the Ivory Coast


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (419 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 406-417

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.