L'idéalité troublée : la subjectivité à l'épreuve de la déficience intellectuelle

par Mireille Trouilloud-Pijourlet

Thèse de doctorat en Psychologie et psychopathologie cliniques

Sous la direction de Alain Ferrant.

Soutenue en 2007

à Lyon 2 .


  • Résumé

    La question de la subjectivité des sujets intellectuellement déficients constitue le cœur de la recherche, à partir de l’étude de l’idéalité, de ses troubles, de ses butées et de ses remaniements au fil du temps. La recherche s’organise dans trois directions croisées : la déficience intellectuelle et la souffrance associée des liens familiaux et culturels entravent la formation de l’idéalité entraînant une vulnérabilité subjective ; les troubles de l’idéalité résultant d’une insuffisance de la liaison interne entre le moi idéal, l’idéal du moi et le surmoi, ne sont pas tant à considérer dans une dynamique pré œdipienne-œdipienne-post œdipienne que comme limite entre possibilités et impossibilités à développer et à affirmer la position subjective ; le temps du « devenir vieux », propice à la mise et remise en sens de l’idéalité, mobilise un travail d’élaboration de la subjectivité. Les troubles de l’idéalité sont traces et témoins des impasses dans lesquelles s’est trouvé engagé le processus de subjectivation, processus qui tente de se frayer des voies d’évolution en appui sur les liens aux objets relationnels rencontrés tout au long de la vie. La rencontre psychothérapique, au temps du devenir vieux, temps moins dramatisé par le trauma du handicap, est une possibilité pour le sujet d’élaborer ce qui est resté en lui insuffisamment signifié à partir de la mobilisation des figures de l’idéal troublé : l’emprise ; l’ennui ; la honte. Un travail d’appropriation subjective peut alors s’engager par et pour les sujets de la déficience intellectuelle.

  • Titre traduit

    Ideal and his troubles : intellectual deficiency and subjectivity


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The question of the subjectivity of people who are intellectually deficient forms the core of this thesis, based on a study of ideality, its disturbances, its supports, and its reorganisations over time. This study is organised in three overlapping directions: intellectual deficiency and the associated suffering of family and cultural bonds hindering the formation of the ideality causing a subjective vulnerability; the disturbance of the ideality resulting in an insufficience of the internal liaisons between the ideal, the ego ideal and the superego are not to be considered as a pre- and post-oedipus dynamic, but rather as a limitation between the possibilities and impossibilities of developing and affirming a subjective position ; the time of becoming old, a time which favours the finding a sense of the ideality, mobilises a process of elaborating subjectivity. The psychotherapeutic situation, at the time of old age, a period when the trauma of handicap is less dramatic, provides a possibility for the subject to elaborate that which remained within him insufficiently signified from the mobilisation of figures of the disturbed ego : the influence ; the boredom ; the shame. A process of subjective appropriation can be undertaken by and for people with intellectual deficiency.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (399-XXXIX f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. II-XXXIX en fin de vol.

Où se trouve cette thèse ?