Stimulation magnétique transcrânienne et hallucinations auditives dans la schizophrénie : effets cliniques, cognitifs et électrophysiologiques

par Emmanuel Poulet

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Mohamed Saoud.

Soutenue en 2007

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Les hallucinations auditives (HAs) constituent un symptôme fréquent de la schizophrénie, invalidant et parfois résistant. Sur le plan neuro-anatomique, les HAs sont associées à une hyperactivité du cortex temporo-pariétal concomitante. Surl e plan coginitf, elles sont associées à un trouble du "source monitoring de l'action" mesurable par des tests de mémoire de source. La Stimulation Magnétique Transcrânienne répétée (TMS) est une nouvelle technique de neurostimulation qui permet à basse fréquence de réduire l'excitabilité corticale de la zone stimulée ainsi que des zones interconnectées. Nous avons réalisé plusieurs travaux de recherche qui confirment l'efficatcité de la r TMS sur les HAs en aigu associée à une amélioration des performances de la mémoire de source. Des études complémentaires sont en cours de développement pour étudier : 1) Le maintien de l'efficacité dans les HAs ; 2) L'intérêt de la r TMS dans d'autres indications (symptômes négatifs de la schizophrénie - dépression) ; 3) Les modifications cérébrales électrophysiologiques (MEG), fonctionnelles (IRMf) et métaboliques (Spectroscopie) induites par la r TMS


  • Résumé

    Auditory verbal hallucinations (AVH) are a frequent, invalidating and sometimes resistant symptom. Functional brain imaging studies have demonstrated blood flow activation in left temporoparietal auditory-linguistic cortex during AVH experience. Transcranial Magnetic Stimulation is a non-invasive method of stimulating the brain that is increasingly being used in neuropsychiatric research and clinical psychiatry. Low frequency (<1Hz) repetitive Transcranial Magnetic Stimulation (r TMS) reduces activation in the brain area directly stimulated as well as in other fuctionally connected brain areas. Considered together, these two findings suggest that low frequency r TMS delivered to the left temporoparietal cortex would curtail auditory hallucinations by reducing excitability of distributed neurocircuits that produce these experiences. We developed several research works to test the r TMS as a new HAs treatment and to maintain this effect for a long time. We also studied the effect of this treatment on a source memory test. In this review, we present 4 published articles which show effects of the r TMS in this indication and let us appoach other research perspectives in electrophysiology but also in other areas

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (164 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.133-145

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2007/207bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.