Étude du rôle vecteur de Dermanyssus Gallinae

par Claire Valiente Moro

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Claude Chauve.

Soutenue en 2007

à Lyon 1 .


  • Résumé

    D. Gallinae ou pou rouge des volailles est l'ectoparasite le plus préoccupant pour les élevages de volailles en Europe. Cet acarien hématophage, à l’origine d’anémie et de perte de poids chez les poules, est également responsable du déclassement des œufs. De plus, il a déjà été suspecté vecteur pour divers agents pathogènes. Le grand nombre de cas de salmonelloses déclarés dans les élevages de pondeuses et la présence abondante de ces acariens dans les élevages ont soulevé la question du rôle de D. Gallinae dans la transmission de S. Enteritidis. Nous avons préalablement mis au point des techniques d’extraction d’ADN à partir de l’acarien et des techniques de détection des salmonelles. Nous avons ensuite montré que D. Gallinae est un vecteur expérimental biologique de S. Enteritidis. Des acariens naturellement infectés ont également été retrouvés dans des élevages contaminés à la fois durant la bande actuelle mais aussi lors de la bande précédente soulignant son rôle potentiel de réservoir. L’objectif suivant de ce travail a été l’analyse des communautés bactériennes associées à des acariens issus d’élevages standard de la région Bretagne. L’utilisation de la PCR à large spectre couplée à la technique de TTGE a permis de détecter pour la première fois chez l’acarien des bactéries de l’environnement, des pathogènes opportunistes, des pathogènes stricts ainsi que des symbiontes. Une flore bactérienne caractéristique, commune à l’ensemble des élevages analysés, a également pu être déterminée. A terme, il serait intéressant de confronter ces bactéries aux espèces identifiées à partir d’acariens issus d’élevages de typologies ou de régions différentes


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    D. Gallinae or the poultry red mite is the most important ectoparasite of laying hens in Europe. This hematophagous mite can, in fowl, induce anemia, loss of weight and reduced egg production. Moreover, it is suspected to be a vector for various pathogenic agents. The large number of salmonellosis infections declared in avian poultry farms and the simultaneous presence of mites have raised the question of the role of D. Gallinae in the transmission of S. Enteritidis. We set up efficient, reliable techniques for extracting DNA from mites as well as methods for detecting Salmonella and so evaluate the presence of this bacterium in mites and we have shown that D. Gallinae is a biological and experimental vector of S. Enteritidis. Naturally infected mites were also recovered from farms previously or currently contaminated with Salmonella suggesting the potential reservoir role of D. Gallinae in poultry farms. The further objective of this work was the study of the bacteria colonising mites in standard poultry farms in the Brittany region. The use of « broad range PCR-TTGE » allowed us, for the first time, to detect environmental bacteria, opportunistic pathogens, strict pathogens and symbiotic bacteria. We also determined the common microflora associated with the mites. In the future, it would be interesting to compare these bacteria to species detected in mites collected from different types of poultry farms or in other geographical regions

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (247 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 217-238

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2007/92bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.