Modélisation individu - centrée de la dynamique des groupes d’animaux et applications aux bancs de poissons

par Vincent Mirabet

Thèse de doctorat en Écologie

Sous la direction de Pierre Auger.

Soutenue en 2007

à Lyon 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Certains groupes d’animaux, comme les bancs de poissons, peuvent présenter des comportements complexes, sans pour autant qu’une hiérarchie sociale soit présente, ou que les individus aient conscience du comportement de l’ensemble du groupe. Les modèles, en particulier les modèles individu-centrés, permettent d’étudier cette complexité, en simulant des individus virtuels ayant entre eux des règles d’interactions locales simples. Ces règles sont généralement de trois types, attraction, alignement et répulsion, qui opèrent principalement à longue, moyenne et courte distance, respectivement. Le travail accompli dans le cadre de cette thèse vise d’abord a déterminer les conditions d’utilisation des modèles adaptées à l’étude de la structure tridimensionnelle des groupes. Des solutions de programmation permettant de s’affranchir au maximum des limites de taille de groupe simulable sont présentées. Ensuite, les conditions dans lesquelles un groupe peut bénéficier au mieux des connaissances de certains de ses membres sont étudiées. A cette fin, un modèle est employé à l’étude du comportement d’un groupe dont une sous-partie des individus possède une propriété différente d’attraction vers la source d’un stimulus. Enfin, le modèle est adapté pour étudier la propagation de vagues d’agitation observées au sein de certains bancs de poissons en présence d’un prédateur


  • Résumé

    Some animal groups, like fish schools, may present complex behaviours, without any need for a hierarchical group structure nor any ability of individuals to perceive the behaviour of the whole group. Models, especially individual based models, enable the study of this complexity, by simulating virtual individuals sharing simple local interaction rules. These rules are generally of three types, attraction, alignment and repulsion, operating mainly at long, medium and short distance, respectively. The work presented in this thesis aims first at specifying the conditions under which models can be used to study the tridimensional structure of groups. Programming solutions are given to deal with the limitations concerning the group size that can be simulated. Then, the study focuses on the conditions necessary for a group to optimally benefit from the knowledge of some of its members. For this purpose, a model is used to study the behaviour of a group where a fraction of individuals share a special property of attraction toward the source of a stimulus. Finally, the model is adapted for studying the propagation of waves of agitation observed in some fish schools in the presence of a predator

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (165 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 155-165

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2007/224bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.