Autofinancement d'une structure de soins : étude exploratoire de mise en oeuvre d'une initiative de ré-assurance sociale au Togo

par Yram Jean-David Hounkpati

Thèse de doctorat en Sciences sociales

Sous la direction de Gérard Duru.

Soutenue en 2007

à Lyon 1 .


  • Résumé

    L’accessibilité aux soins de santé est devenue difficile au Togo devant l’augmentation des prix des prestations médicales. Diverses solutions appliquées ne sont pas parvenues à satisfaire les usagers. La question est de trouver quelle est la ‘‘structure adaptée’’ et comment peut-elle s’autofinancer ? Méthode : Notre enquête, méthode d’analyse rapide et prospective, est basée sur des questionnaires, de collecte des données, simultanément dans les quartiers de Lomé en 2004. Résultats : 80 %, (960 sur 1202), des interrogés optent pour une cotisation de 1000F/mois ; 13% rejettent un taux inférieur à 500 F ; 7% proposent 2000F. Discussion : L’analyse des données, a mis en évidence les avantages de notre initiative. Cette innovation comme une structure de partage des risques répond à un besoin réel. Les enquêtés veulent mettre en commun leurs ressources pour des soins de santé, devenus inaccessibles. Conclusion : La micro-finance, source des activités génératrices de revenus pourrait s’appliquer à la santé, tant l’accès aux soins de santé constitue un problème fondamental

  • Titre traduit

    Self-financment for a health care structure in Togo-Africa : exploratory study with the aim of applying a programme for social security re-assurance, ‘’social-ré’’, "ega =money or cured" in Lome, Togo-Africa)


  • Résumé

    The accessibility of primary health care in Togo has become difficult due to the increase in the cost of consultancy fees. Various solutions have been attempted with unsatisfactory results for the patients. The basic question is which "adapted structure" should be used and how this could be made self-financing. Method : Our assessment, rapid analysis and prospectives were based on questionnaires, data information retrieval, simultaneously collected in various districts in Lomé during 2004. A total of 80 %, (960 out of 1202), of those questioned opted for a monthly contribution of 1000F; 13% rejected a contribution below 500 F; 7% proposed 2000 F. Discussion : Analysis of the collected data confirmed the advantages of our initiative. This innovative approach as a shared structure of spread risks meets the real basic needs of patients. The individuals interviewed were willing to pool their resources for health care which has become inaccessible for the majority of the population. Conclusion : Micro-finance, as a source of generating revenue activities, may be applied to the health sector, although access to health care constitutes a fundamental problem

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (136 f.)
  • Annexes : 76 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2007/17bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.