Étude du potentiel des architectures reconfigurables pour maîtriser la consommation dans les applications embarquées

par Yannig Savary

Thèse de doctorat en Électronique et informatique industrielle

Sous la direction de Nathalie Julien.

Soutenue en 2007

à Lorient .


  • Résumé

    The power consumption control in electronics systems become a major risk in embedded systems. Because it limits the performance computing, battery life and their life span. . Between the heterogeneity of embedded applications and theirs new performance requirements, a novel type of particular architectures, the reconfigurable architecture has been developed. These architectures contribute good performances and flexibility characteristics. However, despite that a more and more utilization of theses architectures, few studies are risk to characterize their potential to control the power consumptionFor this purpose, a high-level power modeling and estimate reconfigurable architectures are purpose in this thesis. It has been confirm on real components to confront power estimations and physical measures. The last aspects of this works related the evaluation of the reconfigurable architecture potential to control de power consumption on a real application. Then, the power consumption of an embedded vision application implemented with and without dynamic reconfigurable of the component. A critical analysis of these results can know application, architectural and technological requirement conditions to control de power consumption in reconfigurable architectures.

  • Titre traduit

    Study of reconfigurable architectures potential to control power consumption in embedded application


  • Résumé

    La maîtrise de la consommation électrique devient un enjeu majeur dans les systèmes embarqués car elle limite leur puissance de calcul, leur autonomie ainsi que leur durée de vie. Devant l’hétérogénéité des applications embarquées et leurs nouveaux besoins en performance, les architectures reconfigurables ont été développées. Ces architectures offres de bonnes caractéristiques en termes de performance et de flexibilité. Cependant, malgré une utilisation de plus en plus banalisée, peu d’études ont tenté de caractériser leur potentiel à maitriser la consommation électrique. Dans ce but, une méthodologie de modélisation et d’estimation de haut niveau de la consommation des architectures reconfigurables est proposée dans cette thèse. Elle est validée sur des composants réels afin de confronter les estimations de consommation avec des mesures physiques. Le dernier aspect de ce travail concerne l’évaluation du potentiel des architectures reconfigurables à maitriser la consommation sur une application réelle. Pour cela, la consommation lors d’une application de vision embarquée implémentée sera évaluée et mesurée en mettant en œuvre ou non la reconfiguration dynamique du composant. Une analyse critique de ces résultats permet de connaitre les conditions applicatives, architecturales et technologiques nécessaires à la maitrise de la consommation des architectures reconfigurables.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XIV-185 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 169-184

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne-Sud (Lorient). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.