Modélisation électrothermique comportementale dynamique d’amplificateurs de puissance microondes pour les applications radars

par Julie Mazeau

Thèse de doctorat en Électronique des hautes fréquences et optoélectronique. Télécommunications

Sous la direction de Raphaël Sommet et de Raymond Quéré.

Soutenue en 2007

à Limoges , en partenariat avec Université de Limoges. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    La génération de forte densité de puissance microonde au sein des amplificateurs de puissance exige la prédiction de la distorsion des signaux induite par les effets d’autoéchauffement. Dans ce cadre, un nouveau modèle électrothermique comportemental d’amplificateurs de puissance a été développé pour des applications radars. Ce modèle prédit efficacement l’impact des effets thermiques basses fréquences sur l’amplitude et la phase du signal d’enveloppe pulsé. Les effets dispersifs non linéaires de mémoires hautes fréquences sont également considérés et interagissent avec les dépendances thermiques. Cette approche originale est basée sur le couplage entre un modèle électrique comportemental dynamique basé sur une nouvelle formulation des séries de Volterra dynamique du premier ordre et un modèle thermique réduit d’amplificateur. Le modèle est implanté dans le simulateur circuit ADS d’Agilent. Cette méthodologie générique, validée par des données mesurées, a été illustrée par un amplificateur MMIC de type TBH mais peut être étendue à d’autres technologies.

  • Titre traduit

    Dynamic Behavioral electrothermal modeling of microwave power amplifiers for radar applications


  • Résumé

    The generation of high power densities in microwave power amplifiers requires the prediction of the amplitude and phase signal distortions resulting from self-heating effects. In this framework, a new behavioral electrothermal model for power amplifiers has been developped for radar applications. This model predicts efficiently the low frequency memory effects influence on the amplitude and the phase of the pulsed signal envelope. The non linear high frequency memory dispersive effects are taken into account and interact with the thermal dependence. This original approach are based on a new formulation of the first order dynamic Volterra series and a reduced thermal model. The model is integrated into the Agilent ADS circuit simulator. This generic method, which has been validated by measurement, is illustrated with a HBT MMIC amplifier but can be applied to any other amplifier technology.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (viii-228 p.)
  • Annexes : Réf. bibliogr. à la fin de chaque chapitre

Où se trouve cette thèse ?