Impact du changement de procédé de granulation humide sur les caractéristiques pharmacotechniques des grains et des comprimés : Procédé monophasique versus procédé séquentiel

par Karine Beaubrun-Giry (Giry)

Thèse de doctorat en Biologie - Science - Santé. Pharmacie

Sous la direction de Dominique Chulia.

  • Titre traduit

    Impact of wet granulation process switch on technological properties of granules and tablets : single pot versus multiphase process


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Parmi les équipements de granulation humide haut cisaillement utilisés dans l’industrie pharmaceutique deux configurations sont courantes : procédé monophasique ou « tout en un » pour lequel le mélange, la granulation et le séchage se déroulent dans le même appareil et procédé polyphasique ou séquentiel qui associe, le plus souvent, un mélangeur-granulateur et un système de séchage en lit fluidisé. Actuellement, les formulations sont classiquement développées à l’aide d’appareillages pilotes similaires aux outils de production. Le renouvellement du matériel et les éventuels changements de sites de production sont susceptibles de nécessiter une transposition des formules d’un procédé à l’autre et l’idéal serait de disposer de formules industrialisables indifféremment sur les deux équipements et assurant les propriétés d’usage des grains et la qualité finale des comprimés. La première partie du travail expérimental a montré l’influence respective des étapes de granulation et de séchage et leur effet cumulé lors du transfert d’une formule modèle, d’un mélangeur-granulateur-sécheur à un équipement multiphasique, pour deux principes actifs à deux concentrations. Au delà des différences observées, les caractéristiques des grains et des comprimés, conformes aux spécifications, sécurisent le transfert de la formule modèle, du procédé monophasique au procédé séquentiel. Dans la seconde partie de l’étude, les deux procédés ont été comparés à l’aide d’outils statistiques, pour des formules dont les excipients (diluant, liant, lubrifiant) varient qualitativement et quantitativement. Le domaine optimal de formulation diffère d’un procédé à l’autre. Dans le cas du procédé séquentiel, en dépit d’une dispersion plus large des réponses, les propriétés technologiques des grains et des comprimés sont, par rapport au procédé monophasique, identiques ou améliorées.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (200 f)
  • Annexes : Bibliogr. f. 187-200

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Santé). Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : P2007330D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.