Disponibilité et qualité des antiépileptiques en Asie du Sud Est

par Tu Luong Mac

Thèse de doctorat en Médecine. Santé publique

Sous la direction de Pierre-Marie Preux et de Voahirana Ratsimbazafy.

Soutenue en 2007

à Limoges .

  • Titre traduit

    Availability and quality of antiepileptics drugs in South-East Asia


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    En Asie, l’épilepsie pose un vrai problème de santé publique. Cette maladie concerne près de 35 millions de personnes. Dans les pays en développement, la prévalence et l'incidence de cette pathologie sont respectivement 10/1000 et 49/100000. Le déficit thérapeutique (=treatment gap) avoisine généralement les 90% pour les pays les plus pauvres. La non disponibilité des AED est un des facteurs qui contribue le plus au traitement gap de l'épilepsie. Dans le cas où l'AED est présent dans les pharmacies, il n'est pas certain que la qualité de ces médicaments soit assurée. Au cours de cette thèse, nous avons mené une étude de terrain pour évaluer la disponibilité des AED dans les différentes structures de dispensation présentes à Long Xuyen, une ville au sud du Vietnam (pays en développement). Un questionnaire a été utilisé et des échantillons d'AED ont été prélevés. Nous avons ensuite évalué la qualité de ces AED, mais également ceux prélevés dans 4 districts de Vientiane (capitale du Laos), et ceux prélevés à travers les villes et provinces du Cambodge. La qualité des AED a été évaluée sur la nature des informations portées sur le conditionnement, l’aspect organoleptique de la forme galénique, l’uniformité de masse (pour les formes comprimées), l’uniformité de la teneur en principe actif. La technique de la chromatographie liquide haute pression a été utilisé pour doser le principe actif. Les résultats ont permis de dire qu’à Long Xuyen, les AED de 1ère génération sont présents mais que leur disponibilité est limitée. La répartition des structures de dispensation des médicaments limite la capacité à toucher un nombre important des malades. Les stocks d’AED disponibles ne permettent pas d’assurer la continuité des traitements. Et les pratiques en matière d’approvisionnement ne permettent pas de compenser les stocks insuffisants. La qualité des AED recueillis au Vietnam est insuffisante, alors que celle des AED provenant du Laos et du Cambodge est globalement satisfaisante. Des études supplémentaires sur la disponibilité et la qualité des AED en Asie sont nécessaires pour confirmer les résultats trouvés. La recherche sur les moyens d’amélioration de la prise en charge de l’épilepsie doit se poursuivre.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (173 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 131-150

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Santé). Service Commun de la Documentation.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : M2007310A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.