Les plans d'eau superficiels : définition, fonctionnement, aménagements : étude du lac Balaton, du lac de Grand-Lieu et de l'étang de Cieux

par Pierre Papon

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Laurent Touchart.


  • Résumé

    Parmi les millions de plans d'eau parsemant la surface terrestre, certains ont la particularité d'être peu profonds. Ces fines pellicules d'eau sont des organismes lacustres fragiles, prompts à réagir de manière prononcée aux changements environnants. Le fonctionnement des plans d'eau superficiels est intimement lié aux forçages externes que sont les conditions climatiques ou les activités anthropiques au sein de leur bassin d'alimentation. Ce type de plan d'eau, même s'il est souvent évoqué dans les manuels de limnologie, reste mal défini. La difficulté de circonscrire ce sujet réside dans l'emploi de la profondeur absolue en tant que critère. C'est pourquoi la profondeur relative, mettant en rapport la superficie et la profondeur absolue, s'avère être un paramètre important. Ce travail propose l'étude de trois plans d'eau, dont la profondeur n'est que de quelques mètres, présentant des superficies allant de quelques dizaines d'hectares à plusieurs centaines de kilomètres carrés. Ainsi, l'étang de Cieux (Limousin), le lac de Grand-Lieu (Loire-Atlantique) et le lac Balaton (Hongrie) possèdent une faible profondeur absolue mais des profondeurs relatives différentes. Pour chacun d'eux, une cartographie des courses de vent, assistée par S. I. G. , a été réalisée. L'étude du fetch a été poussée jusqu'à la création d'un indice de fetch et l'intégration des données météorologiques a permis de mieux comprendre les réactions de ces fines tranches d'eau face aux forçages externes. Ainsi, la faible profondeur entraîne une polymicticité caractérisée par des statifications éphémères. La profondeur relative, quant à elle, influence le poids des différents postes météorologiques dans les mécanismes de brassage de la colonne d'eau. Ces observations permettent d'appréhender la gestion de ces plans d'eau d'une manière adaptée.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 300 f.-[6] f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Lettres et Sciences humaines). Service Commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Limoges (Bibliothèques). Faculté des Lettres et des Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 628*3* PAP

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2693
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.