Le Mentir-vrai de l'engagement chez Louis Aragon romancier, des Cloches de Bâle à Servitude et grandeur des Français

par Okri Pascal Tossou

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jacques Migozzi.


  • Résumé

    Le Mentir-vrai est une expression inventée par Aragon pour exprimer sa vision de l'écriture romanesque, conçue comme dévoilement du réel par la fabulation. Mais dans cette étude, la notion est appliquée à sa pratique de l'engagement entre 1934-1945, dans le "Monde réel" a priori consacré au réalisme socialiste, et "Servitude et grandeur des Français". Vu la spécificité de cette séquence historique riche en tensions qui interpellaient le champ littéraire, ce travail s'intéresse à la gestion de l'alliance potentiellement oxymorique entre mentir-vrai et réalisme, pour analyser les jeux et le je de l'écrivain, ou�� se "combattent" en fait ses identités scripturale, idéologique et patriotique. L'étude en trois parties dégage les inflexions d'une trajectoire scripturale hétèrogène : Aragon demeurera longtemps fidèle à une scénographie auctoriale du néoconverti certes, mais avec des débordements et/ou "actes manqués", les "effets de texte" contrariant éloquemment les "effets de thèse".


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 431 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Lettres et Sciences humaines). Service Commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Limoges (Bibliothèques). Faculté des Lettres et des Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 840 ARAGON 8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.