Le geste silencieux, source de langages musicaux : d'une approche du geste de direction à la création du Concerto pour chef d'orchestre et orchestre

par Bernard Dewagtere

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Ricardo Mandolini.

Soutenue en 2007

à Lille 3 .


  • Résumé

    Cette recherche s'intéresse au processus par lequel le geste de direction, marqué à l'origine de façon bruyante pour se mettre au service de la production musicale, a su, après avoir traversé bien des mutations et des controverses, imposer au sein même du monde de l'esthétique sonore l'autorité de son silence. L'ensemble de ce rapport a pour objet de dégager une sorte de sémiologie du geste qui, tout au long de la réflexion (approche du sujet et application des résultats au domaine de l'interprétation, puis de la composition) s'inscrit toujours dans un schéma créatif visant à offrir de nouveaux concepts musicaux afin d'apporter un regard neuf sur la façon de percevoir et de pratiquer la musique. De ce point de vue, il n'y a pas ici de véritable frontière entre l'analyse, l'interprétation et la création proprement dite, chacun de ces "langages d'expression musicale" participant à une même recherche de nouveaux "modes de langages musicaux". La réalisation du Concerto pour chef d'orchestre et orchestre en est une illustration

  • Titre traduit

    The silent gesture, source of musical languages : from an approach of the gesture of direction to the creation of the Concerto for conductor and orchestra


  • Résumé

    This research takes an interest in the process through which the conducting gesture, marked at the beginning in a noisy way to be used in the musical production, has been able to, after going through several mutations and controversies, impose at the very heart of the world of resounding esthetic, the autority of its silence. The object of the whole of this report is o bring out some kind of a semiology of gesture which during this thought (approach of the subject and application of the results in the field of interpretation, then to the composition) always lies within a creative scheme aiming to offer new musical concepts in order to bring a new eye on the way to perceive and practice music. From that point of view, there is no real boundary between analysis, interpretation and reation as such, each of languages of musical expression taking part in the same research of new modes of musical languages. The realization of the Concerto for conductor and orchestra is an illustration of the above

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (458 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 299-302. Notes bibliographiques. Index des noms propres

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2007-18-1
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2007-18-2
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : W-P 51358-1
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : W-P 51358-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.