Essai d'identification de la coroplathie smyrniote dans la collection De Candolle du Musée d'art et d'histoire de Genève

par Chantal Courtois Farfara

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Arthur Muller.

Soutenue en 2007

à Lille 3 .


  • Résumé

    En 1923, Béatrix De Candolle donne au Musée d'art et d'histoire de Genève la collection d'antiquités qu'elle a constituée à Izmir, soit un millier d'objets dont près de 900 figurines en terre cuite. Formée plus tardivement que celle du Louvre, du Musée national de Leyde, des musées royaux de Bruxelles de la Glypothèque de Copenhague pour ne citer que les plus importants, son contenu présente des caractéristiques similaires à ces collections de référence. Le matériel présente une grande diversité iconographique, est très hétérogène en termes de types, mais malheureusement, dans un état de conservation souvent fragmentaire. L'étude de la collection repose essentiellement sur les aspects techniques propres à la production coroplathique et la recherche systématique de filiations ou l'établissement de séries avec le matériel d'autres collections. La détermination de différents ateliers éventuels est ainsi facilitée puisque plusieurs aires de production se reconnaissent dans cet ensemble, notamment cellede Myrina. La poduction de Smyrne, telle qu'elle est traditionnellement décrite, y est aussi présente avec des reproductions de types de la statuaire, des sujets dits naturalistes, qui ont en commun d'être réalisés avec une grande maîtrise technique. La structuration de cette collection donne l'occasion de revisiter les critères iconographiques et techniques attachés depuis toujours à la production de Smyrne au point que celle-ci nous paraisse familière alors même qu'elle n'est formellement rattachée à aucun contexte archéologique

  • Titre traduit

    Classification essay of the coroplathy smyrniote in the collection De Candolle of the Museum of at and history of Geneva


  • Résumé

    In 1923 Béatrix De Candolle gives to the Museum of art and history of Geneva the collection of antiquities she constitued in Izmir, a thousand of objects including nearly 900 terracotta figurines. Formed more tardily than that of the Louvre, the national Museum of Leyde, the royal Museums of Brussels and the Glypotheque of Copenhague to only quote most important, its contents shows similar characteristics at these collections of reference. The material has a great iconographic diversity, is very heterogeneous in terms of the types, but unfortunately, in an often fragmentary state of conservation. The study of the collection rests primarily on the technical aspects clean with the coroplathic production and the systematic search for filiations or the establishment of series with the material of other collections. The determination of various possible workshops in thus facilitated since several places of production are recognized in this unit, in particular that of Myrina. The production of Smyrna, such as it is tradionally described, is also present with reproductions of the types of the statuary, subjects known as naturalists, who have jointly to be carried out with a great technical control. The structuring of this collection gives the opportunity to revisit the iconographic and technical criteria attached since always with the production of Smyrna so much so that this one appears familiar to us while at the same time it is formally attached to no archaeological context

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol.(503 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 349-353. Notes bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2007-11-1
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2007-11-2
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2007-11-3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4080
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1253
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.