Le référent dans la consigne descriptive : outil ou obstacle pour l'élève ?

par Marie-Christine David-Chevalier

Thèse de doctorat en Didactique du français

Sous la direction de Yves Reuter.

Soutenue en 2007

à Lille 3 .


  • Résumé

    La description est un type de texte dont l'apprentissage est quasiment incontournable et relève d'une longue tradition scolaire. L'étude des manuels scolaires actuels montre que l'enseignement de l'écriture d'un portrait s'est transformé grâce à la recherche en didactique du français mais que les consignes d'écriture n'ont pas toujours évolué en conséquence. De plus, elle met en évidence un invariant controversé : le référent, c'est à dire l'objet que l'élève doit décrire. Celui-ci prend différentes formes mais demeure, le plus souvent, un personnage réel présenté à l'aide d'un support visuel ou textuel. On peut s'interroger sur l'influence d'un tel référent. Alors que l'école tente de développer une pédagogie différenciée, on est aussi en droit de questionner leur intérêt et leur efficacité vis à vis d'un public très diversifié. A travers l'analyse de productions d'écrits, de réponses à un questionnaire et d'entretiens avec des élèves de CM2 issus de deux milieux socioculturels contrastés, cette recherche entend vérifier l'influence des référents sur l'écriture descriptive d'un personnage. Elle s'intéresse plus particulièrement à ses effets sur la longueur et la forme textuelle des productions écrites, sur les types des textes produits, sur l'organisation interne des portraits réalisés et enfin à l'étude de l'un des aspects lexicaux, el l'occurence l'usage des comparaisons. En définitive, il s'agit de déterminer dans quelle mesure, le référent présent dans les consignes d'écriture est un outil ou un obstacle pour l'élève

  • Titre traduit

    The referent in the descriptive writing instructions : tool or obstacle for the pupil ?


  • Résumé

    Description is a type of text the learning of which is practically inescapable and comes from a long school tradition. Studying the current textbooks reveals that teaching portrait writing has been transformed thanks the research led into French didactics but that writing instructions have not always evolved consequently. Moreover, it highlights a disputed invariant : the referent, i. E. The object the pupil has to describe. This one takes various forms but mostly remains a real character introduced by means of a visual or textual support. One can wonder about the influence of such a referent. While the school system tries to develop differentiated pedagogy, one is also entitled to question about its interest and efficiency face to a highly diversified public. Through the analysis of written productions, of questionnaire answers and of interviews of elementary school (CM2) pupils coming from two contrasted socio-cultural backgrounds, this research intends to check in the influence of referents on a character descriptive writing. It particularly focuses on its effects on the length and form of the written productions, on the types of produced texts, on the internal organization of realized portraits, and finally on the study of one of the lexical aspects, in this particular case, the use of comparisons. In the end, the goal is to say to what extent, the referent present in the writing instructions is a tool or an obstacle for the pupil

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(509, 423 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 499-505

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2007-8-1
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2007-8-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.