Détection de l'envahissement ganglionnaire dans les cancers du col utérin

par Vanessa Samouelian

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie. Gynécologie-Obstétrique

Sous la direction de Jean-Philippe Peyrat.

Soutenue en 2007

à Lille 2 .


  • Résumé

    Le cancer du col de l'utérus occupe le second rang des cancers de la femme dans le monde. En France, son incidence se situe autour de 3500 nouveaux cas par an. Le principal facteur pronostic est l'atteinte ganglionnaire. Dix à 15% des patientes présentent une récidive alors que leurs ganglions étaient histologiquement indemnes. La détection de micrométastases ou de cellules tumorales isolées non diagnostiquée par l'examen anatomopathologique pourrait améliorer la connaissance de l'évolution tumorale. Les techniques de biologie moléculaire (RT-PCR) se sont révélées très sensibles pour mettre en évidence un envahissement ganglionnaire par des cellules tumorales, mais peu spécifiques. Nous avons testé différents marqueurs biologiques caractéristiques des cellules épithéliales (CK19, MUC1, HER 1-4), des cellules cancéreuses du col utérin (HVP16-E6) ou impliqués dans le cycle cellulaire (Cycline D1, p16, p21, p27), l'angiogénèse (VEGF et VEGF-C) et l'invasion (uPA et MMP9). Nous avons caractérisé l'expression de ces marqueurs sur des échantillons humains de cols sains, de tumeurs de col de l'utérus et de ganglions lombo-aortiques et scaléniques. CK19, HPV16-E6 et MUC1 ont des niveaux d'expression significativement plus élevés dans les ganglions histologiquement envahis par des cellules tumorales que dans les ganglions indemnes. L'étude concomitante de CK19 et HPV16-E6 permet de détecter la totalité des ganglions histologiquement atteint. D'autre part, ces biomarqueurs étaient exprimés dans 6% des ganglions histologiquement indemnes d'envahissement tumoral et pour lesquels une étude rétrospective en immunohistochimie a révélé la présence de cellules tumorales. L'utilisation de CK19 et HPV16-E6 en RT-PCR est fiable et plus sensible que les techniques histologiques classiques. Notre étude conduit à proposer l'utilisation de la RT-PCR pour diagnostiquer l'envahissement ganglionnaire dans le cancer du col de l'utérus.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (80 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 70-80

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. BU Santé - Learning center.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50.379-2007-28-C
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 9046
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.