Effets des acides gras poly-insaturés oméga 3 et oméga 6 sur la fonction pulmonaire au cours d'une infection pulmonaire chronique à Pseudomonas aeruginosa chez la souris

par Maud Pierre

Thèse de doctorat en Physiologie

Sous la direction de Frédéric Gottrand.

Soutenue en 2007

à Lille 2 .


  • Résumé

    L'infection broncho-pulmonaire chronique à Pseudomonas aeruginosa est la cause principale de la morbidité et de la mortalité dans la mucoviscidose. Par une action anti-inflammatoire, les acides gras poly-insaturés (AGPI) de la série oméga 3 pourraient avoir un effet bénéfique sur la réaction inflammatoire bronchique. Le but de notre étude était d'évaluer les effets d'une alimentation riche en AGPI lors d'une infection pulmonaire chronique à P. Aeruginosa. Pour réaliser cette étude, des souris ont été nourries durant cinq semaines avec des diètes spécialement élaborées avec une haute teneur en acide gras oméga 3 (diète oméga 3) ou en acide arachidonique (diète oméga 6) en comparaison à une diète standard. Les souris ont ensuite été infectées par une injection intra-trachéale de billes d'agarose contenant P. Aeruginosa et les animaux ont été étudiés durant sept jours. Notre travail a permis dans un premier temps la validation d'un modèle chronique d'infection à P. Aeruginosa. Nous avons ensuite vérifié que la composition en acides gras des phospholipides membranaires des poumons et du foie était influencée par la composition en AGPI de la diète. Les souris nourries avec les AGPI oméga 3 présentent un meilleur taux de survie en comparaison aux souris nourries avec les deux autres diètes. Les différentes diètes n'influencent pas l'expression des gènes de virulence de P. Aeruginosa au cours de l'infection. Par contre au quatrième jour d'infection, les souris nourries avec les AGPI oméga 3 gagnent plus de masse maigre, présentent une diminution de l'expression des mucines pulmonaires Muc 5b et Muc 4 et ont une clairance liquidienne alvéolaire plus élevée en comparaison aux souris nourries avec les deux autres diètes. Après le premier jour d'infection, la concentration en TNF-a et en IL- 6 mesurée dans le liquide de lavage broncho-alvéolaire (LBA) des souris nourries avec les AGPI oméga 3 est plus basse en comparaison aux deux autres groupes. Les expressions des ARNm des a, b-ENaC et de l'a1Na+/K+-ATPase ne sont pas modulées par les différentes diètes. L'apport alimentaire en AGPI oméga 3 influence la composition en acides gras des phospholipides membranaires et est associées à une augmentation de la survie des souris lors d'une pneumonie chronique à P. Aeruginosa. Ce travail ouvre des perspectives sur l'utilisation des AGPI oméga 3 dans la prévention ou le contrôle de l'infection pulmonaire chronique à P. Aeruginosa chez les patients atteints de mucoviscidose.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (220 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 109-131

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. BU Santé - Learning center.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50.379-2007-6-C
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7533
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.