Modélisation de l'essai d'indentation interfaciale et confrontation aux essais normalisés pour la détermination de l'adhérence de revêtements obtenus par projection thermique

par Guillaume Marot

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de Jacky Lesage et de Philippe Demarecaux.

Soutenue en 2007

à Lille 1 .

  • Titre traduit

    Modelling of the interfacial indentation test and confrontation to standardized tests to determine the thermal sprayed coatings adhesion


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Déterminer l'adhérence de revêtements est un problème complexe à traiter. L'essai d'indentation interfaciale est proposé depuis plusieurs années comme une alternative aux essais les plus pratiqués. La formulation analytique mise au point au Laboratoire de Mécanique de Lille commence à se diffuser largement. Dans le travail présenté ici plusieurs aspects ont été traite��s dans l'objectif de mieux comprendre les influences de la rugosité, de l'épaisseur de revêtement et des contraintes résiduelles. Outre la mise au point d'un protocole d'essai et d'analyse rigoureux, le travail a consisté à pousser la modélisation aux éléments finis amorcée dans une précédente thèse. Dans la pratique, il n'est pas possible de faire évoluer indépendamment contraintes résiduelles et épaisseur alors que la modélisation le permet. Ainsi nous montrons que, à épaisseur donnée, l'augmentation des contraintes résiduelles de compression dans le revêtement joue un rôle bénéfique pour limiter l'extension de la fissure à l'interface. En dehors de ce résultat important, la prise en compte du frottement indenteur matériaux à l'interface permet de reconstruire de manière satisfaisante la courbe de fissuration. Le calcul de la ténacité interfaciale qui s'y rapporte est en excellent accord avec le calcul analytique mis au point au laboratoire et, par voie de conséquence, en justifie les hypothèses a posteriori. Le degré de confiance à apporter aux contraintes résiduelles calculées à partir de cette méthode se trouve encore renforcé par les tendances tout à fait similaires obtenues par le calcul de la contrainte moyenne réalisé à partir de la flèche des échantillons après projection.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (126 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 113-117. 78 réf. Liste des publications

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2007-239
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2007-240
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.