La communauté françaises de Santiago de Cuba entre 1791 et 1825

par Agnès Renault

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Alain Yacou et de Éric Wauters.

Soutenue en 2007

à Le Havre .


  • Résumé

    A partir de 1791, des colons de Saint-Domingue se réfugièrent à Cuba et tout particulièrement à Santiago, fuyant les guerres civiles des Révolutions Française et Haïtienne. Ils furent expulsés en 1809, en raison de la guerre franco-espagnole, mais certains d'entre eux firent le choix d'y revenir quelques années plus tard, suivis par d'autres français qui venaient directement de la métropole. Ces mouvements migratoires furent essentiels pour la région orientale de Cuba. Cette thèse montre comment ces colons réfugiés purent se redresser et jouer le rôle de moteur de la transformation économique de la région d'accueil. Leur réussite s'appuie sur la reconstruction d'une communauté à la fois diverse et unie par un sentiment partagé d'être français. Le groupe d'immigrés reconstitue en terre d'exil toutes les spécificités de la société coloniale de Saint-Domingue. Colons avant tout, ils ont choisi le nouveau monde, et le mouvement migratoire de Français à Santiago de Cuba annonce, par certains côtés, ce que sera la colonisation française du XIXe siècle.

  • Titre traduit

    The French Community of Santiago de Cuba : 1791-1825


  • Résumé

    Since 1791, French colonists from Saint Domingue took refuge in Cuba, especially in Santiago, to avoid the civil wars of French and Haitian revolutions. They were ejected in 1809 because of the war between French and Spain, but some of them choosed to come back some years later, followed by some other Frenchs coming sometime directly from metropolitan France. These migratory movements were essential for the central area of Cuba. This thesis shows how these refugees were able to straighten up and have a leader activity in the economic decelipment of their "terre d'acceuil / new land". Their success is due to the ability to rebuild a community where diversity exists but with the sharing feeling to be French. The refugees group remakes all the specificities of the Saint-Domingue colonial society. Colonists before everything, they choose the new world, and the French migratory movement in Santiago de Cuba is an announcement of the french colonization during the XIXth Century.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Publications des universités de Rouen et du Havre à Mont-Saint-Aignan

D'une île rebelle à une île fidèle : les Français de Santiago de Cuba, 1791-1825


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (888 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 61-104. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Havre. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 169
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Publications des universités de Rouen et du Havre à Mont-Saint-Aignan

Informations

  • Sous le titre : D'une île rebelle à une île fidèle : les Français de Santiago de Cuba, 1791-1825
  • Détails : 1 vol. (528 p.-[10] p. de pl.)
  • ISBN : 978-2-87775-531-3
  • Annexes : Bibliogr. p. [491]-504. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.