Étude de structures planes anisotropes par la méthode du gradient de phase

par Lionel Guénégou

Thèse de doctorat en Acoustique

Sous la direction de Olivier Lenoir.

Soutenue en 2007

à Le Havre .

  • Titre traduit

    Study of anisotropic plates by the phase gradient method


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'étude consiste à vérifier l'efficacité de la méthode du gradient de phase sur des structures planes anisotropes. Les dérivées partielles de la phase du coefficient de réflexion par rapport à la fréquence, à l'angle d'incidence et à l'angle azimutal sont étudiées. Les caractéristiques des ondes se propageant dans les plaques, à savoir les courbes de dispersion et de réémission, mais aussi les vitesses d'énergie sont obtenues simplement et précisément en étudiant ces dérivées. Cette méthode permet d'obtenir correctement les pôles fréquentiels et angulaires polaires et azimutaux en s'affranchissant de calculs dans les plans complexes. Elle permet d'estimer les composantes de la vitesse d'énergie en rendant inutile des calculs énergétiques fastidieux. Une étude expérimentale a été menée sur une plaque composite. La comparaison de la dérivée fréquentielle théorique dans le cas viscoélastique et de la dérivée fréquentielle expérimentale permet de résoudre en partie le problème inverse.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (244 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 237-244

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Havre. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : STH 814
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.