Diversité de Vanilla planifolia G. Jackson dans l'océan Indien et de ses espèces apparentées : aspects génétiques, cytogénétiques, cytogénétiques et épigénétiques

par Séverine Bory

Thèse de doctorat en Sciences. Génétique

Sous la direction de Pascale Besse.

Soutenue en 2007

à La Réunion .


  • Résumé

    Des variations phénotypiques sont observées parmis les cultivars "Classique" de V. Planifolia à La Réunion, en condition de reproduction végétative prédominante et en l'absence de pollinisateurs naturels. Ces accessions dérivent d'un évènement d'introduction unique et présentent de faibles niveaux de diversité génétique associés à une accumulation de mutations ponctuelles. L'intervention rare de la reproduction sexuée a cependant permis l'apparition du type "Aiguille". Par ailleurs, la polyploïdie permet d'expliquer la morphologie des types "Stérile", auto-triploïdes et "grosse vanille", auto-tétraploïdes. Aucun polymorphisme de méthylation n'a permis d'expliquer l'apparition des types "Variegata" et "Mexique". La polyploïdisation et l'hybridation sont des phénomènes majeurs dans l'évolution du genre Vanilla qui devront à l'avenir être exploités pour accroître la variabilité génétique des espèces cultivées et pour apporter de nouvelles potentialités agronomiques et aoganoleptiques.

  • Titre traduit

    Diversity of Vanilla planifolia in the Indian ocean and its related species : Genetics, cytogenetics and epigenetics aspect


  • Résumé

    Morphological variations are observed among "Classique" V. Planifolia cultivars in Reunion Island, under predominant vegetative reproduction conditions and in the absence of natural pollinators. These accessions derive from a single introduction event and exhibit low levels of genetic diversity associated with the accumulation of point mutations. However, the rare occurrence of sexual reproduction led to the apparition of the "Aiguille" type. Furthermore, polyploidy allows to explain the morphology of the "Stérile" types which are auto-triploids and of the "Grosse Vanille" types, auto-tetraploids. No methylation polymorphism was found which could explain the apparition of the types "Variegata" and "Mexique". Polyploidization and hybridization are major phenomena in the evolution of Vanille genus and they should be exploited in the future to increase the genetic variability of cultivated species and to bring new agronomic and organoleptic potentialities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (V-175 f.)
  • Annexes : Bibliographie p. 147-160. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.