Influence de l'acculturation sur les processus de traitement catégoriel chez l'enfant : étude comparative en Grande Comores, à Mayotte et à La Réunion

par Patrick Berteaux

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Michel Latchoumanin.

Soutenue en 2007

à La Réunion .


  • Résumé

    À La Réunion, les enfants migrants originaires de l'Archipel des Comores présentent fréquemment des difficultés scolaires. Peut-on imputer celles-ci à l'existence de styles cognitifs enculturés ? Quels seraient alors les variables culturelles liées à leur développement et les effets d'un changement de contexte environnemental ? Pour tenter de répondre à ces questions, la méthodologie se fonde sur la passation, par des enfants âgés de 10 à 12 ans, d'épreuves conçues pour la recherche. La comparaison des résultats obtenus auprès de quatre groupes, contrastés par leur contexte d'acculturation, révèle d'abord le style cognitif particulier de ces enfants dans l'organisation des données pour l'apprentissage, ensuite une flexibilité catégorielle ne leur permettant pas l'adaptation aux situations scolaires, et enfin un conflit cognitif expliqué par un défaut de stabilité des stratégies entre différents niveaux du traitement de l'information. Déterminés principalement par le mode d'enculturation scolaire et les séjours dans des contextes culturels différents, les styles cognitifs et la flexibilité sont soumis à l'influence discrète du contexte matériel et social. La stabilité cognitive paraît relative à la variable linguistique. Ces résultats permettent de poser les bases d'une médiation intercutturelle visant à faciliter l'intégration scolaire.

  • Titre traduit

    Influence of acculturation on cognitive categorization processes in children : a comparative study of Ngazidja, Mayotte and Reunion islands


  • Résumé

    At Reunion Island, migrant children originating from the Comoros archipelago frequently present difficulties in the school environment. Can these difficulties be imputed to the existence of enculturated cognitive styles? Which cultural variables would be implicated in their development and what would be the effects of a subsequent change of environment? In order to answer these questions, the methodology is based upon the administration of tests, created for the purposes of this research, to children aged between 10 and 12 years. The comparison of resuits obtained from four contrasting groups, constituted on the basis of their context of acculturation, reveals firstly the particular cognitive style used by the children in organizing information for learning, secondly a flexibility between different categorization processes which does not allow adaptation to Iearning contexts, and finally a cognitive conflict explained by a default of strategy stability between different levels of information processing. Whilst being principally determined by educational enculturation in the school environment and exposure to other cultural contexts, cognitive styles and flexibility are subjected to discreet influences in the material and social environment. Cognitive stability appears to be relative to the linguistic variable. These findings allow to identify the bases of an intercultural mediation aiming to facilitate school integration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (391 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 279-301. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.