Etude des résonances morphologiquement dépendantes et application à la caractérisation de microparticules en milieu diphasique

par Johanne Ducastel

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Gérard Gréhan.

Soutenue en 2007

à St Etienne du Rouvray, INSA .


  • Résumé

    Le travail réalisé au cours de cette thèse visait l'étude d'un phénomène particulier propre aux particules micrométriques de forme sphérique : les Résonances Morphologiquement Dépendantes (MDR) qui se manifestent sous la forme de pics d'intensité dans les spectres de diffusion. Leur étude complète a permis le développement d'un algorithme d'exploitation basé sur la théorie de Mie. Son utilisation dans une campagne expérimentale reposant sur l'extraction de spectres de fluorescence a démontré une réelle capacité des MDR pour la mesure fine du diamètre. La déterminantion de l'indice de réfraction s'est révélée cependant moins satisfaisante avec une précision située entre la deuxième et la troisième décimales pour une résolution de 0. 3 Å, ce qui n'a pas empêché l'évaluation de gradients radiaux d'indice au niveau de la quatrième décimale. L'ensemble de ces résultats laisse entrevoir de nombreuses applications comme la mesure de taux d'évaporation instantanés.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (170 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 167-170

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Rouen Normandie).
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2007ISAM0016
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.