Contribution à l'étude de l'impact environnemental sonore des sites industriels : une typologie perceptive de sources de bruit

par Guillaume Le Nost

Thèse de doctorat en Acoustique

Sous la direction de Catherine Marquis-Favre.

Soutenue en 2007

à Villeurbanne, INSA .


  • Résumé

    La maîtrise de l'impact environnemental (dont les nuisances sonores) des activités industrielles et de transport est un grand enjeu actuel. Cependant, si un grand nombre d'études ont été réalisées concernant les nuisances sonores dues au bruit des transports (trafic routier, aérien et ferroviaire), très peu ont traité le cas du bruit d'origine industrielle. Les sources de bruit industriel sont très variées : afin d'étudier leur impact environnemental en termes de nuisance, une première étape consiste à établir une typologie de ces sources telles qu'elles sont réellement perçues. L'obtention d'une telle typologie pour les sources de bruit industriel permanent stable, pour une configuration de propagation entre sources et point d'écoute donnée, constitue l'objectif principal de la thèse. Pour permettre la comparaison et la classification de différentes sources de bruit industriel, un test d'écoute appliquant la méthode de catégorisation libre est réalisé en laboratoire. Il utilise les enregistrements d'une sonothèque de bruits industriels, réalisés à proximité des sources. Or, la perception d'une source de bruit peut varier si l'on se trouve à proximité de la source, ou à plusieurs centaines de mètres de celle-ci : c'est l'influence de la propagation. Les enregistrements sont donc filtrés pour prendre en compte l'atténuation entre le point d'enregistrement et un point d'écoute plus éloigné de la source, représentant une habitation. Le gain du filtre est calculé avec une résolution fréquentielle tiers d'octave par un logiciel d'acoustique prévisionnelle, basé sur la norme ISO 9613. Une double comparaison physique et perceptive, menée pour un cas-test de propagation simple (propagation au-dessus d'un sol herbeux plan sur une distance de 100 m), a permis de déterminer un paramétrage de calcul optimal ; la prise en compte des phénomènes d'interférences entre les différentes ondes acoustiques parvenant au point d'écoute permet d'obtenir des spectres d'atténuation plus proches des spectres mesurés, et un meilleur rendu à l'écoute. Le test de catégorisation, basé sur un corpus de 30 stimuli créés par filtrage et représentant une configuration d'écoute simple (distance de 250 m des sources, propagation en conditions favorables au-dessus d'un sol herbeux plan) a permis d'identifier 6 familles de sources, et montre que certains types fonctionnels de sources sont perceptiblement pertinents.


  • Résumé

    Lndustrial noise sources are various and may cause annoyance a round industrial sites, especially when the installations work 24 hours a day. To better understand the environmental impact of permanent industrial sources, a first step consists in creating a perceptual typology of these sources. This typology will be used in future laboratory studies in arder to assess the relative annoyance of industrial noise sources. Based on a bibliographical study, a physical classification of major industrial sources has been drawn up. A recording campaign was set up, aiming at collecting each noise source separately in the proximity of the source in arder to a void unwanted noises. Seventy sources were recorded with a stereophonie system (ORTF technique), mainly on French electricity production sites. Sound stimuli are created by filtering the recordings in arder to simulate the sound attenuation between the on-site recording point and another point which would representa dwelling located further away from the source. The filters are calculated with third octave definition by a sound propagation software,based on ISO 9613, which takes into account the influence of distance, atmosphere and ground effects. For a giver test-case, the constructed stimuli are compared with real recordings to confirm the choice of propagation parameters for the calculation o filters. A listening test using these stimuli is set up in laboratory conditions in arder to obtain perceptual groups of sources. Results show th at several functional types of sources are perceptually relevant.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (245 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 193-206

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(3195)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.