Tolérance aux fautes dans les systèmes autonomes

par Benjamin Lussier

Thèse de doctorat en Systèmes informatiques

Sous la direction de David Powell.

Soutenue en 2007

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Les systèmes autonomes suscitent aujourd'hui un intérêt croissant, que ce soit dans le domaines des robots d'exploration spatiale ou dans des domaines plus proches de l'homme, tels que les robots de service. Mais se pose le problème de leur sûreté de fonctionnement : peut-on avoir une confiance justifiée dans le comportement de systèmes conçus pour prendre des décisions sans intervention humaine ? L'objectif de cette thèse est de proposer des concepts architecturaux capables d'améliorer la sûreté de fonctionnement des systèmes autonomes, en particulier par la conception et le développement de mécanismes de tolérance aux fautes adaptés à la fonction de planification centrale à l'autonomie des systèmes complexes. Une évaluation des performances et de l'efficacité des mécanismes proposés est réalisée en utilisant la technique d'injection de fautes par mutation.

  • Titre traduit

    Fault tolerance in autonomous systems


  • Résumé

    Autonomous systems generate today a rising interest, whether in fields such as space exploration or applications nearer to man such as medical assistants, tour guides or autonomous vehicles. However, such critical applications raise the question of their dependability : can we justifiably trust systems designed to take decisions without human intervention ? The objective of this thesis is to propose architectural concepts able to improve dependabiblity in autonomous systems. In particular, it presents the design and implementation of fault tolerance mechanisms adapted to planning, an essential functionality in autonomous systems. An evaluation of the performance and the efficacy of the proposed mechanisms is realized by fault injection through source code mutation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (131 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 127-131

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 07INPT048H/2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2007INPT048H
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.