Etude et mise au point d'une nouvelle méthode d'évaluation de la bioassimilation : utilisation des isotopes stables du carbone pour le marquage de la biomasse microbienne

par Nathalie Lucas

Thèse de doctorat en Science des agroressources

Soutenue en 2007

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Pour éviter une accumulation de fragments récalcitrants, les agroproduits à courte durée de vie doivent présenter un caractère bioassimilable pour s'intégrer aux cycles biogéochimiques. Actuellement, seul un test de minéralisation quantifie la bioassimilation potentielle mais la minéralisation ne constitue pas l'unique voie de bioassimilation du métabolisme microbien, une quantité importante du carbone sert à la production de nouvelle biomasse. Nous avons choisi de mettre au point un nouveau test de bioassimilation permettant de visualiser l'utilisation du bioproduit initial comme nutriment par les micro-organismes. Basé sur les disparités isotopiques engendrées au cours de la photosynthèse, le test de bioassimilation consiste à pré-marquer une flore microbienne avec un substrat d'une valeur isotopique donnée et à observer le changement de signature isotopique de la nouvelle biomasse microbienne

  • Titre traduit

    Study and development of a new method of bioassimilation evaluation : utilisation os stable isotopes for labelling the microbial biomass


  • Résumé

    In order to avoid the accumulation of recalcitrant fragments, short-life crop products must have bioassimilable characteristics to integrate the biogeochemical cycles. Today only one test of mineralisation quantifies the bioassimilation potential, but this biodegradation is not the unique bioassimilation pathway in microbial metabolism, an important part of the carbon source serves to the production of new biomass. We have chosen to develop a new bioassimilation test allowing the consumption analysis of the initial bomaterial as a nutrient for the microorganisms. On the basis is isotopic disparities generated by the photosynthesis, this bioassimilation test requires prelabelling the microbial flora with a substrate of a given isotopic value, and then the observation of the modification of the isotopic signature of the new microbial biomass

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (222 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Service de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG 2007 LUC
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.