Dinámica de la materia orgánica y de algunos : Parámetros fisicoquímicos en Molisoles, en la conversión de una pradera a cultivo forestal en la región de Piedras Coloradas-Algorta (URUGUAY)

par Carlos Céspedes Payret

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Jean-Claude Revel.

Soutenue en 2007

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Afforestation of prairie regions has rapidly reached, as a recent world-wide policy, countries like Uruguay, but little is known about the effects of eucalyptus plantation on soil organic matter (SOM) dynamics. In order to evaluate their possible effects in a prairie soil, some soil parameters were compared, before and after forestation. The zone of study was located 200 km from the Rio Uruguay mouth (Piedras Coloradas-Algorta) in a 1200-mm temperate gently undulated sandy lowland dominated by Mollisols with an herbaceous vegetation of photosynthetic pathway C4 type. The study included two stages; in the first one, a 25-year old C3 type cultivation (Eucalyptus grandis) and eight soil parameters (organic matter, pH, cation exchange capacity (CIC) Ca2+, Mg2+, Na+, free and amorphous Fe) are considered. The soil samples were taken also by horizons (A and B). The data obtained was statistically evaluated by t-tests and analysis of variance (ANOVA). In the second stage the cultivation time and parcel number were increased and the sampling was made on the less resilient (0-20cm) depths. Here, the key parameters were restricted to C (TOC and δ13C) pH and apparent density. From the overall 30 years data set it arises that there is an effective loss of total organic carbon (TOC) in soils cultivated with eucalyptus and that the lower mean residence time of C derived from the eucalyptus is responsive of the total soil carbon decline. The TOC decline was related with the age of the plantation for most of previous land uses and with a change in other parameters (pH, apparent density, CIC, Ca2+, Mg2+, Fe3+ and 1:1/2:1 clay balance). Eucalyptus affects the C balance of soil and it is explained by an increase of its turnover. The soil C sequestration in afforestation projects appears questionable in Uruguayan mollisols


  • Résumé

    La récente expansion de la foresterie, en tant que politique à l’échelle mondiale, a atteint aussi l’Uruguay, situé dans une zone de sols de prairie. Afin d’évaluer les effets des cultures d’eucalyptus sur les sols de prairie, quelques paramètres pédologiques ont été étudiés comparativement avant et après l’implantation des cultures. La zone d’étude se situe au nord –ouest de l’Uruguay (Piedras Coloradas-Algorta), elle est caractérisée par la prédominance de Mollisols associés à une végétation herbacée de type C4. L’étude a été réalisée en deux temps ; dans un premier temps (Eude t25) une seule culture a été considérée (Eucalyptus grandis), un total de huit paramètres pédologiques analysés (matières organiques, pH, capacité d’échange des cations (CEC), Ca2+, Mg2+, Na+, Fe libre et Fe amorphe) et les échantillonnages ont été effectués sur deux horizons (A et B). Dans un deuxième temps (Eude t10-30) le nombre de parcelles a été augmentée, ainsi que l’intervalle des âges des cultures, et les échantillonnages ont été effectués à deux profondeurs (0-10 et 10- 20 cm). En même temps, le nombre de paramètres étudiés a été diminué : teneur en matières organiques, pH, et densité apparente (DA). Les résultats ont montré 1) qu’il y a une perte effective du carbone organique des sols cultivés avec les eucalyptus ; 2) que cette perte de carbone affecte principalement le CC3 apporté par les eucalyptus. Cette perte de carbone est associée à l’âge des plantations d’eucalyptus et est indépendante du passé cultural des sols avant plantation. Dans tous les cas étudiés, cette perte est clairement associée à un changement significatif des paramètres analysés (pH, CEC, Ca2+, Mg2+ et DA). Conclusions : 1) les Eucalyptus affectent de façon négative –et significative- le bilan du carbone du sol, 2) ceci est expliqué par une augmentation du turnover.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (272 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.222-242

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure agronomique. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007INPT023A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.