Emulsification en cuve agitée : rôle du protocole opératoire sur l'inversion de phase catastrophique

par Maria Patricia Rodriguez Rojas

Thèse de doctorat en Génie des procédés et de l'environnement

Sous la direction de Joël Bertrand.

Soutenue en 2007

à Toulouse, INPT .

  • Titre traduit

    Emulsification in Stirred Vessels : Role of the Operational Protocol on Catastrophic Phase Inversion


  • Résumé

    Ce travail de thèse porte sur l'étude de la production d'émulsions via le procédé d'inversion de phase catastrophique en cuve agitée. Trois protocoles d'inversion ont été comparés, pour un système modèle composé de tensioactif, eau saline et éther de pétrole. Il a été mesuré l'influence de la vitesse d'agitation et le débit d'addition de phase sur l'hystérésis du point d'inversion. Les résultats obtenus son concordants avec des études précédentes à plus petite échelle. Le phénomène d'inversion s'est avéré fortement non reproductible, et dépendant de la formulation du système (affinité du tensioactif pour les phases aqueuse ou huileuse). On a vérifié que la mesure de la rétrodiffusion de la lumière permet de détecter le phénomène d'inversion de phase. La performance de cette méthode pour déterminer la taille de gouttes, qui dépend fortement des propriétés optiques des fluides, a été évaluée et comparée à d'autres techniques


  • Résumé

    This work deals with emulsion production via the catastrophic phase inversion process in a stirred vessel. Three phase inversion protocols have been studied, for a model system composed of a surfactant, NaCl brine and petroleum ether. The influence of the stirring speed and the phase addition rate on the hysteresis of the inversion locus was evaluated. The obtained results are in agreement with previous studies carried out at a smaller scale. The phase inversion phenomenon seems to be strongly non-reproducible and dependent on the formulation (surfactant affinity for the water or oil phases) of the disperse system. In addition, we confirmed that light backscattering measurements enable phase inversion to be correctly detected. The performance of this method for the determination of the drop size of the emulsion, which depends strongly on optical properties of the fluids, was estimated and compared with other analytical techniques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (190 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 183-190

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Service de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG 2007 ROD
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.