Conception de la matérialisation en architecture : l'expérimentation comme facteur d'innovation industrielle

par Nadia Sallé-Hoyet (Sallé)

Thèse de doctorat en Architecture

Sous la direction de Jean-Claude Bignon.

Soutenue le 29-11-2007

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL , dans le cadre de IAEM - Ecole Doctorale Informatique, Automatique, Électronique - Électrotechnique, Mathématiques , en partenariat avec Centre de recherche en architecture et ingénierie (Nancy) (laboratoire) .

Le président du jury était Nicolas Bouleau.

Le jury était composé de Jean-Claude Bignon, Nicolas Bouleau, Philippe Potié, Gérard Moulin, Vincent Boly.

Les rapporteurs étaient Philippe Potié, Gérard Moulin.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur le rapport qu'entretient la démarche architecturale avec le matériau de construction et ses techniques de mise en œuvre. L’architecture envisagée comme un "art de bâtir" est questionnée à la lumière des avancées récentes de la recherche sur les processus de conception innovante. Le corpus de la thèse, constitué d'entretiens avec des architectes et des industriels, est soumis à une analyse qui aborde les thématiques où s’opère la "matérialisation" de l'œuvre: la conceptualisation, l’expérimentation, l’organisation du protocole et le prototype. Le recours à la modélisation des différentes démarches identifiées rend possible la confrontation de l’expérimentation sur les matériaux dans la démarche d’architecture, aux processus d’innovation répertoriés dans la production manufacturière. Les activités de conception sont représentées par leur capacité à mettre en relation les quatre espaces cognitifs sollicités par le projet : problèmes , concepts, représentations et connaissances

  • Titre traduit

    The design of materialization in architecture : industrial innovation through experiments


  • Résumé

    This thesis questions the architectural process about its interrelation with building materials and techniques. An analysis of the corpus of the thesis based on interviews of architects and industry specialists is made throught the different steps where the 'embodiment' of the work takes place: design, experiments, protocol and prototype set up. To be able to compare them with innovative processes coming from the industry, we used their modelization. Design activities are then represented by the possibilities they offer to interrelate the four cognitive spaces that t he project deals with: problems, concepts, representations and knowledge. Two main action systems emerged from case studies and have to be linked: one heading the architectural project development and one organizing innovation in manufacturing industries


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.