Valorisation de résidus d'exploitation d'argiles dans des applications industrielles et environnementales

par Lydia Armond Muzzi

Thèse de doctorat en Géosciences

Sous la direction de Jacques Yvon et de Angélica f.d.c. Varajao.

Soutenue le 30-03-2007

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL en cotutelle avec l'Université Fédérale d'Ouro Preto, Brésil , dans le cadre de RP2E - Ecole Doctorale Sciences et Ingénierie des Ressources, Procédés, Produits, Environnement , en partenariat avec LEM-IJL - Laboratoire d'Electrochimie des Matériaux / Institut Jean Lamour - UMR 7198 (laboratoire) .

Le président du jury était Jocelyne Brendle.

Le jury était composé de Jacques Yvon, Angélica f.d.c. Varajao, Jocelyne Brendle, José Fernando De Paiva, François Martin, Antonio Coelho C. Viera.

Les rapporteurs étaient Jocelyne Brendle, Antonio C. Viera Coelho, José Fernando De Paiva, François Martin.


  • Résumé

    Les exploitations d’argiles kaoliniques réfractaire d’Água Limpa/Brésil et de kaolins de couchage de Rio Capim/Brésil laissent des résidus d’exploitation en très grands tonnages. Dans la perspective d’une valorisation plus complète assurant un développement durable de l’industrie extractive, on a envisagé d’utiliser ces argiles résiduelles dans la fabrication de zéolites. On a obtenue dès une durée de synthèse de 24h, une zéolite 4A très proche de sa définition théorique. Le rendement de synthèse est meilleur avec les produits de Rio Capim. Le volume nanoporeux de la zéolite 4A est inaccessible à l’azote mais accessible à la molécule d’eau. Les zéolites synthétisées ont été testées comme adsorbants cationiques pour le cuivre, le plomb, le cadmium, le zinc, le magnésium, potassium et mercure. La rétention a voisine 60% du remplissage théorique pour toutes les espèces testées, sauf pour le cuivre où elle dépasse la capacité théorique et pour le mercure où elle est très faible.

  • Titre traduit

    Valuation of residues from the exploitation of clay for industrial and environmental applications


  • Résumé

    Working Kaolinic refractory clays from Água Limpa (Minas Gerais) and paper coating kaolins from Rio Capim (Pará) - Brazil throw over very large amounts of mining residues. With the outlook of a more complete beneficiation, aiming at a sustainable development of mineral industry, the use of these residual clays has been considered for manufacturing zeolites. For a synthesis time of only 24h, a zeolite 4A very close to its theoretical definition is obtained.The nano-porous volume of the zeolite 4A is inaccessible to nitrogen molecules, but accessible to water molecules. Synthesised zeolites have been tested as cationic adsorbents of Cu, Pb, Cd, Zn, Mg, K and Hg. The retention is better for materials derived from Rio Capim Kaolins. The retention is close to 60% of the theoretical completion of the exchange capacity in all cases, except for copper for which the retention exceeds the capacity, and mercury for which the retention is very low.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.