Ordre des mots et particules énonciatives en betsileo

par Louise Ouvrard

Thèse de doctorat en Sciences du langage. Linguistique et didactique des langues

Sous la direction de Narivelo Rajaonarimanana.

Soutenue en 2007

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    Ce travail se propose de démontrer qu'en betsileo comme dans toute autre langue, les locuteurs disposent de différents moyens pour adapter au mieux leurs énoncés à leurs intentions communicationnelles. Il s'intéresse plus particulièrement à deux caractéristiques de l'oral, la variation de l'ordre des mots et l'emploi de particules énonciatives. L'analyse, qui se situe dans le cadre de la théorie sur la structure informationnelle, s'appuie uniquement sur un corpus oral constitué de textes issus de vraies situations de communication. Cette analyse permet d'établir que, bien que cette langue soit pre��sentée comme étant à ordre des mots fixe, le locuteur y dispose d'une certaine latitude pour marquer l'ordre des mots de son énoncé. L'analyse permet également de mettre en évidence l'utilisation en tant que particules énonciatives de six mots de la langue. Ces six mots sont plus spécifiquement étudiés et leur emploi en tant que particule énonciative, démontré. Cette étude permet d'aboutir à une analyse pragmatique et sémantique de ces six particules.

  • Titre traduit

    Order of the words and enunciative particles in betsileo


  • Résumé

    This study intend to demonstrate, in betsileo, as in any language, speakers have many means at their disposal to achieve the best adaptation of their wording to their communicationnal objectives. It deals more particularly with two characteristics of the oral, the variation in the order of the words and the use of énonciative particules. The analysis comes with the framework of the theory of the informational structure. It is based only on an oral corpus consisting in texts registered during true situations of communication. Although betsileo is considered as a language with a fixed order of the words, this analysis lays down that it really offers the speaker a latitude to adapt the order of the words of his utterance. The analysis highlights the use of six words of this language as enonciative particles. These six words are specifically studied and their use as enonciative particle is proved. This study leads to pragmatic and semantic analysis of these six particles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (534-CV f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 529-534

Où se trouve cette thèse ?