Une histoire de la protohistoire japonaise : De la genèse de l'agriculture à la formation des sociétés archaïques complexes du Vème millénaire avant notre ère au VIème siècle de notre ère

par Laurent Nespoulous

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Paul Demoule et de François Macé.

Soutenue en 2007

à Paris, Inalco .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse a pour ambition de mieux cerner les modalités de la genèse des sociétés agraires de l'archipel et leur complexification. Nous convoquons à cet effet des données archéologiques comprises entre les premiers temps de l'Holocène et de la culture Jômon (à partir du Xème millénaire) et les temps précédant la reformulation du pouvoir politique de l'archipel selon des modalités étatiques, au VIIème siècle de notre ère. L'objectif de ce travail consiste tout d'abord à présenter un terrain archéologique resté en dehors du champ de l'archéologie européenne, et à le confronter à des modèles interprétatifs plus européens. Notre thèse se divise en deux grandes parties, assorties d'un glossaire en fin de volume 1, le tout pensé au travers de deux thèmes: l'agriculture d'une part, et le pouvoir politique et les stratégies des élites visant à le conserver, d'autre part. Les chapitres 1 et 2 sont insérés dans une "problématique de l'agriculture" et de sa diffusion(néolithisation), prenant pour objet, successivement, les périodes Jômon et Yayoi. Les chapitres 3, 4 et 5 sont consacrés à une "problématique du pouvoir politique", et traitent, respectivement: des éléments de découpage chronologique des périodes marquées par un phénomène politique fort (de la fin du Yayoi à la fin de la période Kofun); de l'appartion du pouvoir politique lui-même et de l'avènement d'un Âge des Chefs; enfin, de la genèse d'un Âge des Princes, menant les sociétés de l'archipel à un très haut niveau de complexité. Au final, nous verrons qu'il y a un véritable intérêt à "réintégrer" le Japon à l'intérieur d'un champ interprétatif plus "universel" et de le confronter au terrain protohistorique européen.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (501, 128 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 445-476. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole française d'Extrême-Orient. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : QU 4070
  • Bibliothèque : Ecole française d'Extrême-Orient. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : QU 4071
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.639
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.640

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4174
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.