Les champs de la discorde : une sociologie politique de l'islamisme en Arabie Saoudite (1954-2005)

par Stéphane Lacroix

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Gilles Kepel.

Soutenue en 2007

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Cette thèse est le fruit d’une double ambition : il s’est agi, d’une part, de coucher sur le papier, à partir de sources primaires, une histoire qui ne l’a jamais été, celle de l’islamisme en Arabie Saoudite depuis la date symbolique de 1954, qui marque les débuts de l’exode des Frères musulmans vers le royaume saoudien. D’autre part, nous avons tenté de produire, à partir des outils de la science politique, un cadre d’analyse opératoire pour rendre compte des évolutions qu’a connues cet islamisme de son émergence à nos jours. Pour ce faire, nous avons tiré notre inspiration de la sociologie des mouvements sociaux, tout en intégrant la dimension de différenciation des sociétés en champs distincts, mise en avant notamment par Pierre Bourdieu et Michel Dobry. Nous avons ainsi été amenés à distinguer trois phases qui rythment le développement de la Sahwa, principale entité au sein de la « famille islamiste » saoudienne, et correspondent aux trois parties de notre étude : une phase de pré-mobilisation (1954-1985), marquée par la prégnance des logiques sectorielles, et au cours de laquelle la Sahwa construit son idéologie et ses « cadres d’interprétation », d’une part, et ses structures de mobilisation, de l’autre ; une phase de mobilisation (1985-1995), au cours de laquelle les barrières sectorielles s’estompent, ce qui permet à la Sahwa, transfigurée en un mouvement de contestation, de faire son unité, entraînant une crise politique ; et une phase de démobilisation « post-islamiste » (1995-2005), marquée par un essoufflement de la contestation et un retour aux logiques sectorielles.

  • Titre traduit

    ˜The œfields of discord : a political sociology of islamism in Saudi Arabia (1954-2005)


  • Résumé

    This thesis is the result of a dual ambition : first, my aim was to write, on the basis of primary sources, a history that had never been written, that of islamism in Saudi Arabia since the symbolic date of 1954, which marked the beginning of the Muslim Brotherhood’s exodus to Saudi Arabia. Second, I have tried, using political science’s toolbox, to produce an analytical framework capable of accounting for the evolutions which this islamism has gone through from the days of its emergence to the current period. To this aim, I have drawn inspiration from the sociology of social movements, while relying on the paradigm of social differentiation put forward by Pierre Bourdieu and Michel Dobry. I have therefore distinguished between three phases that have marked the development of the Sahwa, i. E. The main entity within the Saudi “islamist family”, and which correspond to the three parts of this study: a pre-mobilization phase (1954-1985), characterized by the predominance of sectorial logics, and during which the Sahwa builds its ideology and interpretation frames, on the one hand, and its mobilizing structures, on the other hand; a mobilization phase (1985-1995), during which sectorial boundaries fade, letting the Sahwa, now transfigured as a contentious movement, gain unity, which leads to a political crisis; and a “post-islamist” demobilization phase (1995-2005), marked by the decline of contention and the return to sectorial logics.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par PUF à Paris

Les islamistes saoudiens : une insurrection manquée


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (921 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 719-812

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par PUF à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les islamistes saoudiens : une insurrection manquée
  • Dans la collection : Proche-Orient
  • Détails : 1 vol. (360 p.)
  • ISBN : 978-2-13-056898-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [323]-342. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.