La baisse de la fécondité en milieu rural iranien

par Amandine Lebugle-Mojdehi

Thèse de doctorat en Sciences économiques. Démographie économique

Sous la direction de Jacques Vallin.

Soutenue en 2007

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    En 2002, en Iran, d'après la dernière enquête socio-démographique représentative au niveau national, le taux de fécondité totale était de 1,9 enfants par femme. Ce nombre d'enfants reflète la spectaculaire baisse de la fécondité dans les villes et les villages du pays. Si au moment de son enclenchement, à la fin des années 1950, la baisse de la fécondité n'a concerné que les villes, la poursuite de cette diminution et son accélération dans les années 1980 dépasse largement leur cadre. Depuis la fin des années 1970 la baisse de la fécondité s'est observée jusque dans les villages les plus reculés, entraînant ainsi l'ensemble du pays dans une révolution culturelle majeure. La baisse de la fécondité dans les villages iraniens résulte de profondes transformations du monde rural. Les villages qui étaient auparavant coupés du reste du pays se sont progressivement ouverts sur l'extérieur. La réforme agraire des années 1960 a été sans conteste le point de départ de ces bouleversements. Puis, la Révolution islamique a constitué un deuxième temps fort des transformations rurales. Dans leur volonté de "voler au secours des déshérités", les dirigeants de la nouvelle République ont mis en place des programmes de développement qui ont eu des retombées importantes sur les la vie des villageois. Ainsi, depuis les années 1960, les zones rurales se sont intégrées à la fois politiquement, économiquement et socialement au reste du pays. Cette intégration, qui a eu des répercussions sur l'entrée en union, le recours à la contraception et le désir d'enfants, semble être à l'origine de la forte baisse de la fécondité en milieu rural.

  • Titre traduit

    ˜The œfertility decline in rural areas


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (XI-775 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 621-655

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'études démographiques. Service de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : J1 LEBU 2007/1
  • Bibliothèque : Institut national d'études démographiques. Service de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : J1 LEBU 2007/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.