Une (im)puissance en (dé)construction : l'implication de l'Union européenne dans la recherche d'un règlement de paix au Moyen-Orient

par Elena Aoun

Thèse de doctorat en Science politique. Relations internationales

Sous la direction de Bertrand Badie.

Soutenue en 2007

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Le conflit israélo-arabe est l’un des premiers dossiers de politique étrangère sur lesquels s’est penchée l’Europe communautaire. Cette implication s’est accrue au rythme des évolutions de la construction européenne, du système international et du conflit lui-même, se densifiant exponentiellement après 1993, année de la signature de l’accord d’Oslo et de l’entrée en vigueur du Traité sur l’Union européenne. Devenue principal financeur de l’Autorité palestinienne, l’UE élargit son champ d’action à mesure que les difficultés se multiplient jusqu’à occuper, après la deuxième Intifada, une place centrale au sein du Quartet international supposé piloter la sortie de crise. Après avoir sondé la possibilité et les caractéristiques d’une politique étrangère de la CEE/ UE, acteur international idiosyncrasique toujours en construction, la recherche analyse ses positions et politiques relatives au conflit dans une perspective historique. Ce faisant, elle identifie les déterminants, spécificités, logiques et évolutions de l’implication de l’Europe dans le champ israélo-arabe et montre sa progression de la périphérie vers le centre de ce champ. Puisant dans des conceptions renouvelées de la puissance entendue comme capacité opératoire aux manifestations diverses, notamment symboliques et structurelles, la recherche établit que l’Europe, au travers de ce qu’elle dit et fait, ou non, intentionnellement ou non, sur l’échiquier israélo-arabe (et qui est en partie déterminé par ce qu’est l’Europe et par ses relations avec les différentes parties), joue un rôle significatif, parfois arbitral, dans l’évolution, positive ou régressive, du processus de paix israélo-arabe.

  • Titre traduit

    ˜(œDe)constructing European power(lessness) : the involvement of the European Union in the search for an Arab-Israeli peace settlement


  • Résumé

    The Arab-Israeli conflict is one of the first foreign policy issues the European Community has ever addressed. This involvement has increased along the evolutions of : the European integration, the international system and the conflict itself. It has gained a greater momentum after the Oslo agreement and the entry into force of the European Union in 1993. Aside turning into the first international donor to the Palestinian Authority, the EU has widened its scope of intervention as the Arab-Israeli peace process started to falter, and it has come to hold a central role as a member of the international Quartet. The EEC/EU being an ever-evolving idiosyncratic international actor, the research starts with a thorough investigation into the very possibility of a European foreign policy and its characteristics. It then analyses the European positions and policies towards the Middle East conflict. Using a historical perspective, it identifies the determinants, the specificities, the underlying logics and the evolutions of the European involvement in the Arab-Israeli field and it shows Europe making way from the confines of the field to its center. Dwelling on innovative conceptions of power as an operative capacity with multifaceted outfits, particularly those of structural and/or symbolic guise, the research reveals that the EU, through what it says and does – or not –, intentionally or not, on the Middle Eastern chessboard (all of which is partly determined by what Europe is and by its relationship with the various actors) plays a significant and sometimes arbitrating role in the evolution of the Arab-Israeli peace process, whether in a positive or regressive direction

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (897 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 843-890

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.