Invention et diffusion de la sécurité humaine : les entrepreneurs de normes entre contraintes et actions

par Florence Basty

Thèse de doctorat en Science politique. Relations internationales

Sous la direction de Bertrand Badie.

Soutenue en 2007

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    La notion de sécurité humaine, officialisée par le PNUD en 1994, remet en cause l'étroitesse d'une interprétation classique exclusivement militaire du concept de sécurité fondée sur "l'équilibre des puissances". La définition du PNUD de la sécurité s'appuie sur sept dimensions : économique, alimentaire, sanitaire, environnementale, personnelle, communautaire et politique et prend en compte trois changements fondamentaux dans les relations internationales. Premièrement, les conflits sont de moins en moins inter-étatiques, et de plus en plus internes aux Etats. Deuxièmement, la distinction classique entre sécurité nationale et sécurité internationale a perdu de sa pertinence. Enfin, par l'effet de la mondialisation et du dépassement de la bipolarité, la dimension militaire n'est plus l'élément exclusif des politiques de sécurité. C'est aussi une nouvelle gestion du risque qui est proposée grâce à la prise de conscience des interdépendances sécuritaires et de la réponse systémique proposée. Cette absence de frontières entre national et international est stimulante car elle permet une approche nouvelle des relations entre national-international, intérieur-extérieur, domination-coopération. Une telle innovation conceptuelle nous interroge sur les raisons de son émergence à un moment donné comme notion dans les relations internationales. Le rôle de certaines puissances moyennes et de l'ONU est ici essentiel en tant qu'entrepreneurs de sécurité humaine. Relayés rapidement par le Réseau de sécurité humaine et l'Union européenne, ils proposent un modèle normatif innovant et stimulant pour la sécurité internationale.

  • Titre traduit

    Human security invention and dissemination : norms entrepreneurs between actions and contraints


  • Résumé

    In 1994 the UNDP first defines the concept of Human Security in its "Annual Report on Human Development". This concept is thought to question the traditional and restrictive conceptions of security. According to these conceptions security is defined in strictly political and military terms and founded upon the idea of a "balance of power". The report is the result of a "cultural clash" spawned by the realisation that it is necessary to think beyond the homonym peace/disarmament. The individual is just as exposed to the risk of a nuclear power plant disaster, an epidemic or of starvation as to the threat of an interstate conflagration. The report of the UNDP tries to draw the consequences of this perspective by redefining security following seven dimensions : economic, sanitary, environmental, individual, collective and political. From the analytical point of view, the broad notion of Human Security goes further than the concept of "sustainable development". It is also not to be assimilated withe the notion of "good governance that underestimates the importance of development and sticks to a logic of domination of the Northern hemisphere on the Southern one. Such a conceptual innovation begs the question of why it has emerged at a certain moment as a new topic in international relations. What are the origins of the notion and what are the important milestones of its developement ? How has this concept been diffused ? The role of Middle Power and the UN is essential because they made it public and use it as a useful theoretical and practical concept. With NGOs, EU and Human Security Network they propose an inovative and stimulating norms framework for international security.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (534 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 470-498

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.