La communication politique partisane sur Internet : des pratiques et des stratégies nouvelles ?

par Gersende Blanchard

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Isabelle Pailliart.

Soutenue en 2007

à Grenoble 3 .


  • Résumé

    L'Internet s'ajoute à la panoplie des outils traditionnels de la communication partisane. Cherchant à cerner la politique d'utilisation de l'Internet des partis politiques français, ce travail porte tant sur les acteurs, les stratégies et les pratiques de la communication partisane. Il interroge la spécificité communicationnelle de l'usage de l'outil Internet par les partis et plus largement l'évolution de la communication politique et les caractéristiques de l'espace public. Selon une approche communicationnelle, sont étudiés la production, l'autonomisation de la diffusion et la légitimation des discours publicisés sur les sites web officiels de dix partis politiques français à partir de l'analyse de leur contenu et d'entretiens semi directifs réalisés auprès des acteurs de la mise en œuvre de la communication partisane. La recherche propose également une réflexion sur les dispositifs sociotechniques afin d'encourager la prise de parole au regard des évolutions sociétales. La publicisation de paroles "citoyennes ordinaires" sur les sites web des partis manifeste une évolution de la communication partisane, caractérisée par une diversification sous contrôle - de ses acteurs. Le recours à l'Internet par les partis participe d'une tendance à la médiatisation de la communication et des échanges politiques et au-delà des instances de médiation politique: nous assistons à une complexification des formes de médiation accompagnée par l'apparition de nouveaux types d'intermédiaires et la redéfinition du rôle des intermédiaires traditionnels dans le processus de transmission et de circulation de la parole politique.


  • Résumé

    Political parties have added Internet to their traditional communication tools. In an attempt to better understand how this new tool is used, the research focuses on actors, strategies, and practices involved in political Internet communication. There are indeed some communicational specificities in how political parties use the Internet, and furthermore in the evolution of political communication within the public sphere. The theoretical approach is communicational. Analyzing the contents of ten French political parties official websites, I examine the production, the autonomization of the diffusion, and the legitimization of publicized discourses. My fieldwork encompasses a content analysis and interviews of the main actors of parties' communication. The research also comments on how socio-technical tools may permit to express one's opinion. Ordinary citizens have been able to express themselves on parties' websites : this diversification - under control- of party's communication actors is a major evolution. By creating official websites, political parties take part in a tendency to enhance the media coverage not only of political communication and political exchanges, but also of political mediation and decision-making institutions (i. E. Parties and governements). Political mediations have become more complex ; new types of actors, able to keep up with new models of expressing, delivering and diffusing political views, have managed to make their way in the field of political communication.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (481 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 429-444

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2007/35
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.